DxO PhotoLab

Convertir ses photos en noir et blanc avec DxO OpticsPro 10

En collaboration avec Gilles Théophile

Le noir et blanc a toute sa place dans DxO OpticsPro 10, qui fournit un certain nombre d’autoréglages de conversion. La majorité d’entre eux propose un rendu créatif, mais vous pouvez également partir d’une conversion de base, que vous pourrez retravailler et modifier à l’aide de l’outil Contraste ou de la Courbe des tons.

Vous apprendrez ainsi les bases de la conversion noir et blanc, qui vous mèneront progressivement à développer et créer vos propres rendus.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO OpticsPro 10 (Edition Essential ou Elite)
  • Des photos, de préférence au format RAW

1- La photographie numérique en noir et blanc

L’avènement du numérique a complètement changé la photographie, et plus particulièrement le noir et blanc qui, contre toute attente, connaît un spectaculaire regain d’intérêt depuis quelques années.

La raison en est très simple : les appareils photo et les logiciels offrent une souplesse d’emploi dont on n’a jamais osé rêver dans les chambres noires, sans parler de la disponibilité d’imprimantes de grande qualité, pouvant imprimer sur un choix de plus en plus vaste de papiers.

Aujourd’hui, la photographie noir et blanc commence d’abord avec la prise de vue en couleurs. Pour quelle raison ? Tout simplement parce que les programmes de traitement d’images vont exploiter au mieux les informations contenues dans l’image pour proposer ou effectuer des conversions noir et blanc pertinentes et de qualité, sur lesquelles le photographe va pouvoir déployer toute sa créativité afin de créer des images noir et blanc uniques.

Bien entendu, la solution de facilité consisterait à programmer l’appareil photo pour qu’il prenne d’emblée des images noir et blanc. Mais ce serait dommage de passer à côté de ce que peut offrir un logiciel comme DxO OpticsPro 10. D’autre part, comme tous les logiciels tiers de traitement de fichiers Raw, le réglage noir et blanc du boîtier n’est pas pris en compte, et c’est bien une image en couleur qui s’ouvrira dans le logiciel.

Image noir et blanc dans DxO OpticsPro, avant/après, affichage côte-à-côte

2- Conversion de base avec un autoréglage généraliste

Ouverture de l’image

Dès ouverture de l’image dans DxO OpticsPro 10, l’autoréglage « DxO Standard » est automatiquement appliqué à la photo. Cet autoréglage est un ensemble de corrections de base qui va agir sur l’exposition, le contraste, les couleurs, le bruit et la netteté.

Conversion

Pour convertir l’image en noir et blanc, nous allons utiliser l’un des autoréglages généralistes :

  • Cliquez sur le bouton Appliquer un autoréglage, en haut à droite, dans la barre d’outils
  • Dans la fenêtre des autoréglages, sélectionnez l’autoréglage 3 – Noir & Blanc, dans la section « Autoréglages généralistes».

Aussitôt l’image est convertie en noir et blanc, et cette action est bien entendu réversible.

Image couleur, avant conversion

Image noir et blanc, après conversion avec l’autoréglage généraliste Noir & Blanc

Fenêtre des autoréglages, section Généraliste

Note

Vous pouvez également accéder aux autoréglages en faisant un clic-droit sur la vignette, dans l’explorateur de fichiers, puis en allant dans le menu contextuel Appliquer un autoréglage.

3- Conversion avec un autoréglage noir et blanc

Conversion

Vous pouvez également effectuer une conversion noir et blanc avec l’un des autoréglages de la section Noir & Blanc, avec des rendus plus créatifs, comme N&B – Dense, N&B – Ciselé, etc. Le principe est le même que dans la partie 2 :

  • Cliquez sur le bouton Appliquer un autoréglage, en haut à droite, dans la barre d’outils
  • Dans la fenêtre des autoréglages, allez dans la section 2 – Noir & Blanc, et choisissez l’un des 8 autoréglages disponibles.

L’image est convertie en noir et blanc, et cette action est, là aussi, totalement réversible.

Image couleur, avant conversion

Image noir et blanc, après conversion avec l’autoréglage Noir & Blanc ciselé

Fenêtre des autoréglages, section Noir & Blanc

Note

Les autoréglages noir et blanc de DxO OpticsPro sont des autoréglages « partiels », c’est à dire que les corrections s’ajoutent à (et remplacent parfois, au cas par cas) celles de l’autoréglage DxO Standard.

4- Reprendre la conversion à la main

Après avoir appliqué un autoréglage noir et blanc, vous pouvez en modifier le rendu avec un certain nombre d’outils de l’onglet Personnaliser.

Note

Les autoréglages noir et blanc de DxO OpticsPro sont des autoréglages « partiels », c’est à dire que les corrections s’ajoutent à (et remplacent parfois, au cas par cas) celles de l’autoréglage DxO Standard.

Contraste

Vous pouvez ajuster le niveau de contraste général de votre image dans la sous-palette Contraste (palette Outils essentiels ou Lumière) :

La sous-palette Contraste

Vous pouvez ajuster le niveau de contraste général de votre image dans la sous-palette Contraste (palette Outils essentiels ou Lumière) :

  • Réglé vers la gauche, il va réduire progressivement l’écart de luminosité entre les éléments sombres et les éléments clairs de l’image, transformant progressivement la photo en image plate, à l’aspect doux.
  • Réglé vers la droite, l’écart de luminosité clairs va s’accentuer progressivement, les éléments sombres vont devenir encore plus denses, et les éléments clairs encore plus lumineux. L’image va devenir très dure, avec beaucoup de noirs et beaucoup de blancs, mais peu de variations et de subtilité dans les gris.

Image noir et blanc modifiée avec un contraste doux

Image noir et blanc modifiée avec un contraste dur

Le curseur Microcontraste, réglé à 15 par défaut, va agir de la façon suivante :

  • Réglé vers la gauche, il va adoucir puis estomper progressivement les détails et les textures, rendant votre image noir et blanc globalement plus douce, plus diffuse.
  • Réglé vers la droite, il va amplifier la présence des détails et textures, contribuant ainsi à rendre l’image encore plus dure.

Image noir et blanc modifée avec un microcontraste diffusé

Image noir et blanc modifiée avec un microcontraste renforcé

Note

Vous pouvez réinitialiser les curseurs à tout moment, en double-cliquant dessus (Attention, la réinitialisation ramène les réglages à zéro, et pas aux valeurs par défaut de l’autoréglage : dans ce cas, pour les retrouver, appliquez encore une fois l’autoréglage).

Courbe des tons

La Courbe des tons est un puissant outil d’ajustement du contraste, dont vous trouverez une démonstration détaillée dans notre tutoriel dédié. Située dans la palette Lumière, elle va vous permettre de modifier le contraste de votre image, mais de manière plus fine et plus sélective, en posant des points de contrôle, ou en modifiant les seuils en pied de courbe (0 – noirs) et/ou tête de courbe (255 – blancs).

Image noir et blanc avant modification

Image noir et blanc modifiée avec la Courbe des tons

Note

Pour modifier le rendu noir et blanc de votre image avec la courbe, restez en mode RVB. Si vous choisissez l’un des trois canaux individuels R-V-B, vous allez introduire la dominante colorée correspondante.

Créer un autoréglage noir et blanc

Lorsque vous aurez déterminé le rendu noir et blanc de l’image, n’hésitez pas à enregistrer un autoréglage personnalisé – comme expliqué dans notre tutoriel dédié.

5- Pour aller plus loin

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans la créativité en noir et blanc, essayez DxO FilmPack, dont les outils s’intègrent à l’onglet Personnaliser de DxO OpticsPro, sous forme de palette. Ainsi, vous pourrez profiter des outils additionnels suivants :

  • Simulation de films noir et blanc (rendu, contrastez et grain).
  • Mélangeur de canaux.
  • Virage simple et virage partiel.

Crédit photo : Andrea Bagnasco, Laurent Roch, Mike & Tammy Rice, Olivier Lambolez