DxO FilmPack

Donner du relief à un portrait masculin avec DxO FilmPack 5

En collaboration avec Christophe Gressin

Dans ce tutoriel, nous allons vous présenter comment utiliser les outils de DxO FilmPack 5 pour donner à vos portraits masculins relief et intensité.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO FilmPack 5 Edition Elite.
  • Des photos, au format RAW, JPEG ou TIFF

1- La photo de portrait

La photo de portrait nécessite de bien gérer son éclairage ; que ce soit en studio ou en extérieur, l’apport de lumière artificielle sera le plus souvent bénéfique pour réussir vos images.

En extérieur, vous pouvez utiliser des accessoires simples comme un réflecteur ; vous pouvez également, comme en studio, installer des flashes pour gérer la façon dont la lumière va éclairer votre sujet.

Il est conseillé de régler la balance des blancs manuellement à l’aide d’une charte de gris, et d’effectuer la mise au point sur l’œil en choisissant une ouverture assez importante pour limiter la profondeur de champ et faire ressortir votre sujet du décor qui l’entoure. Veillez à ce que cette profondeur de champ soit suffisante pour que l’ensemble du visage soit net.

Les outils créatifs de DxO FilmPack 5 vous permettront de donner du relief au portrait que vous jugerez le plus aboutit, que vous ayez pris votre photo en RAW ou en JPEG.

2- Développer sa photo de portrait

Etape 1 : Choisissez un rendu de base

Dès l’ouverture de DxO FilmPack 5, vous pouvez accéder au panneau de contrôle situé sur la droite afin de commencer directement le traitement de votre image en prenant la main manuellement.

Notez que la puissance et l’intérêt du logiciel résident cependant dans l’application de films et rendus créatifs qui vous donneront une base pour le développement.

Interface DxO FilmPack 5 à l’ouverture d’un fichier

Pour le choix du rendu à appliquer, vous avez la possibilité d’effectuer une recherche de différentes manières :

  • Dans vos favoris
  • En sélectionnant un filtre : couleur, noir et blanc, films classiques, rendus designer, mes rendus
  • Par tri : favoris en premier, ordre alphabétique, par type
  • En effectuant une recherche par nom dans la barre dédiée. Les résultats s’affichent alors dynamiquement au fur et à mesure de votre saisie.
  • Ou bien en créant directement un nouveau rendu en cliquant sur le bouton associé, qui ouvre un panneau de contrôle vous permettant, une fois les réglages effectués, de créer un rendu associé à ces derniers.

Astuce

Si vous souhaitez modifier vos critères de recherche, il vous suffit de cliquer en haut de la colonne de droite sur les intitulés préalablement sélectionnés, et qui s’affichent alors en rouge.

Ici, choisissez de filtrer les rendus en sélectionnant par exemple Noir et Blanc.

Astuce

Vous pouvez commencer par utiliser un premier filtre puis, parmi les films correspondant à votre sélection, basculer sur la recherche par nom pour affiner davantage.

Pour les besoins de ce tutoriel axé autour de l’accentuation de la texture et du relief dans un portrait masculin, nous recherchons un rendu typé. Le rendu Adox Silvermax™ 21, nouveauté DxO FilmPack 5 (Edition Elite), est ici approprié : cette pellicule permet d’obtenir des noirs profonds, une large gamme de gris, et un grain très fin.

Etape 2 : Personnalisez votre rendu

Une fois le rendu idoine appliqué à votre portrait vous pouvez à présent y appliquer des réglages en cliquant sur l’icône représentant les curseurs, en haut de la fenêtre  . S’offrent alors à vous de nombreuses possibilités : ajuster l’intensité de l’application du rendu, celle du grain ou même modifier ce dernier en sélectionnant le grain d’un autre rendu.

Dans notre exemple, nous allons nous intéresser à l’option virage, intégrée depuis la version 5 de DxO FilmPack, et qui permet d’opérer un virage de couleur, en le réglant indépendamment sur les tons clairs et les tons foncés.

Note

Dans un tirage photo conventionnel, l’image est formée de cristaux d’argent : plus les cristaux sont nombreux ou volumineux, plus l’image est sombre. Le virage est un procédé ancien qui consiste à remplacer les cristaux d’argent par divers sels métalliques ou colorants sans argent. Le but est purement esthétique (tons moyens plus subtils, ombres plus denses) et pratique (conservation longue durée du tirage).

Pour les tons clairs, ouvrez le menu déroulant et sélectionnez la teinte voulue. Nous choisissons ici Sépia terre.

Faites de même pour les tons foncés. Nous sélectionnons ici le virage Sépia.

Une fois les valeurs sélectionnées, les options de l’outil s’affichent : le curseur Intensité pour régler le virage pour chaque ton, le curseur Séparation qui vous permettra de définir pour votre photo comment doit s’appliquer chaque virage en déterminant le niveau de séparation entre les tons clairs et les tons foncés.

En déplaçant ce curseur vers la gauche (valeurs négatives), vous intensifierez les tons clairs ; en le déplaçant vers la droite (valeurs positives), vous accentuerez les tons foncés.

Les boutons Appliquer à permettent d’appliquer le virage sélectionné à certains effets Texture, Fuite de lumière et Cadre, soit pour chacun d’entre eux, soit en les combinant. 

Astuce

Pour vous représenter la séparation des tons clairs et des tons foncés, reportez-vous à l’histogramme, accessible en haut à droite de la fenêtre en cliquant sur l’icône 

Les tons clairs sont ceux de la moitié droite, les tons foncés ceux de la moitié gauche ; en déplaçant le curseur Séparation, vous déplacez virtuellement cette séparation sur l’histogramme. Ainsi, en déplaçant le curseur vers la gauche, vous augmenterez la part de tons foncés et amplifierez les zones de l’image concernés par le réglage du virage correspondant.

Voici une illustration de deux valeurs différentes de séparation, sur la base des couleurs de virage sélectionnées auparavant.

Séparation : -70

Séparation : +70

Pour les besoins de ce tutoriel, nous choisissons de régler la Séparation sur -70.

Etape 3 : Réglez le contraste

Dans la partie Développement, l’outil Lumière & Couleur dispose d’un curseur permettant d’ajuster l’exposition de votre photo. Celle-ci est satisfaisante sur notre exemple, nous allons donc nous intéresser à l’outil Contraste.

DxO FilmPack 5 apporte de nombreuses possibilités dans le réglage du contraste, avec six curseurs permettant d’agir globalement ou par zone sur votre image :

  • Contraste : agit sur le contraste global de l’image
  • Micro-contraste : agit sur les détails de la photo, pour adoucir ou faire ressortir des transitions fines
  • Contraste fin : donne un effet plus doux que Micro-contraste en révélant les détails de taille moyenne
  • Hautes lumières / Tons moyens / Ombres : permet de régler le micro-contraste par zone de tonalité

Selon le type de photo et ce que vous souhaitez obtenir, vous pourrez agir sur tout ou partie de ces outils pour ajuster le contraste de votre image.

Dans notre exemple, les traits de notre modèle sont très marqués. Commencez par diminuer le micro-contraste : réglez le curseur correspondant sur -50.

Cela ayant pour effet de lisser le grain de la peau, réglez Contraste fin sur +40 afin de rendre au portrait son relief en accentuant la texture de la peau.

Pour finaliser le portrait, nous allons agir spécifiquement sur les zones les plus claires en les intensifiant: réglez le curseur Hautes Lumières sur +60. Nous réglons enfin le curseur Ombres sur -30 pour intensifier davantage l’écart entre zones claires et zones sombres de l’image.

Rendu après modification des curseurs de la palette Contraste

Rendu des différentes étapes de développement

3- Ajouter des effets créatifs

DxO FilmPack 5 dispose d’outils créatifs particulièrement adaptés aux portraits ; dans ce tutoriel, nous allons présenter en détail les réglages de Vignetage flou ainsi que l’outil exclusif Soft focus, tous deux regroupés dans la palette Flou de la partie Effets Optiques.

Vignetage flou

Dès que vous réglez le curseur Intensité sur une valeur différente de 0, l’ensemble des options de l’outil – non disponibles dans le cas contraire – se déroule.

Les fonctions disponibles sont les suivantes :

  • Intensité : règle l’intensité du flou du vignetage
  • Rayon : règle le rayon d’application du vignetage
  • Transition : permet de régler le passage de la zone nette à la zone de flou ; agit principalement dans la partie nette.
  • Arrondi : permet d’ajuster la forme du vignetage
  • Diffusion : en complément de la transition, ajuste la façon dont le flou est diffusé dans la zone floue
  • Placer le centre : permet de positionner finement le centre du vignetage dans l’image en fonction de celle-ci

Sauf effet particulier, il est généralement conseillé d’utiliser cet outil avec un vignetage léger et une transition la plus douce possible ; néanmoins, pour régler finement certaines options de l’effet, il est plus simple de le marquer tout d’abord franchement pour le rendre plus visible.

Réglez dans un premier temps l’Intensité et la Transition sur 100 ; l’effet est ainsi bien visible et vous permet d’ajuster les autres options avant de revenir à des valeurs plus raisonnables.

Positionnez le centre du vignetage : sélectionnez l’option correspondante et déplacez le repère de centre du vignetage à l’endroit voulu.

Validez en cliquant sur Appliquer.

Réglez le rayon sur 60 à l’aide du curseur correspondant.

Astuce

pour régler finement un curseur, sélectionnez-le en cliquant dessus puis ajustez-le pas à pas à l’aide des flèches droite et gauche de votre clavier.

Le vignetage positionné, vous pouvez ajuster correctement les options d’Intensité et de Transition : réglez-les respectivement sur 50 et 70.

Soft focus

L’outil soft focus est une alternative au vignetage flou créatif, et vous permet d’aller plus loin dans la créativité en générant un flou plus ou moins diffus sur l’image. Poussé à l’extrême, il donnera le rendu d’une image floue ; finement ajusté, vous pourrez ajuster la netteté un peu comme si vous gériez a posteriori la profondeur de champ. Il peut être adapté au traitement de certains portraits, comme c’est le cas avec notre exemple, sur lequel le visage et les traits se distinguent d’un fond très sombre.

Comme pour le vignetage flou, vous devez commencer par régler le curseur Intensité pour faire apparaitre les options de l’outil : un second curseur Diffusion qui vous permettra de régler la façon dont le flou va s’appliquer sur votre image.

Le curseur Intensité règle la quantité de flou que vous allez ajouter ; le curseur Diffusion ajuste la façon dont il est appliqué : plus la valeur est importante, plus le flou sera diffus, et les zones de netteté importantes.

Comme précédemment, commencez par régler le curseur Intensité sur une valeur assez forte, pour bien visualiser le flou ; ici, réglez ce curseur sur 80.

Réglez ensuite le curseur Diffusion sur une valeur qui convienne au rendu que vous souhaitez obtenir en termes de « répartition » du flou sur l’image. Nous choisissons ici la valeur 60.

Reprenez le curseur Intensité pour limiter le flou et obtenir le résultat escompté ; dans notre exemple, nous réglons le curseur sur 40.

Crédits photos: Benoît Courti