L’art de la préservation de l’argentique

Comment DxO Labs préserve le savoir-faire de la chambre noire et la magie de la pellicule à l’ère numérique

DxO FilmPack est une bibliothèque de profils de pellicules de précision scientifique, préservés numériquement, que les photographes peuvent utiliser pour recréer l’aspect des pellicules anciennes. Notre motivation réside dans le désir de préserver l’expérience de la chambre noire à l’ère numérique et de fournir aux photographes les moyens de redécouvrir l’essence et le caractère de la photographie traditionnelle.

À La recherche des dernières pellicules

Afin d’émuler fidèlement l’aspect d’un film donné, nous devons maîtriser l’ensemble du processus photographique, depuis l’exposition et le développement jusqu’à l’impression finale. La première étape de ce processus consiste donc à rechercher les dernières bobines des films recherchés par les photographes, plutôt que d’utiliser des films ou des tirages déjà développés.

Trouver plusieurs pellicules d’un film obsolète, conservées dans de bonnes conditions de stockage, est une tâche ardue qui demande souvent de nombreuses heures de recherche et un transport adapté.

Exposition et développement

À partir des pellicules récupérées, notre équipe d’ingénieurs réalise ensuite une série de prises de vue de natures mortes, avec différentes chartes de calibrage, dans des conditions d’éclairage contrôlées. Ensuite, les pellicules sont envoyées à deux laboratoires distincts pour y être traitées. Cette démarche nous permet de recueillir davantage de données pour le processus de profilage ultérieur et de comparer les résultats des différents laboratoires.

Nous faisons appel à des laboratoires spécialisés dans le traitement des pellicules à Paris et à New York. La seule exception concerne les films Kodachrome, qui sont développés par le laboratoire professionnel de Kodak, le seul capable de traiter leurs films légendaires.

Couleur et grain

Une fois les pellicules réceptionnées, un processus de numérisation rigoureux démarre dans le but de fournir des profils colorimétriques et granulométriques calibrés pour chaque pellicule.

C’est là que DxO FilmPack se distingue de la concurrence. Au lieu d’utiliser simplement les caractéristiques du bruit gaussien pour le profil, nous dérivons directement des matrices de grains complexes à partir des véritables cristaux d’halogénure d’argent présents dans les images de test calibrées.

Les rendus que vous trouverez dans DxO FilmPack sont donc 100 % fidèles aux films originaux, et ils ont même été authentifiés par des photographes experts pour leur qualité visuelle.

Virage chimique

DxO FilmPack vous permet également de redécouvrir le processus de virage chimique. Dans la photographie traditionnelle, ce procédé consistait à plonger un tirage fraîchement développé, non fixé, dans des solutions visant à remplacer l’argent métallique de l’émulsion du tirage par un composé d’argent. Les composés tels que le sélénium, le sépia, le fer, le platine et l’or recolorent l’image en conséquence. Ensuite, le tirage était « fixé » de la manière habituelle. Le processus de virage nécessitait la manipulation de produits chimiques hautement toxiques, mais heureusement, le processus de numérisation a éliminé les risques pour la santé qui y étaient associés !

DxO FilmPack 7

Retrouvez la magie intemporelle du film argentique