DxO PhotoLab – DxO FilmPack

Comprendre la courbe des tons dans DxO FilmPack 5 et DxO OpticsPro 10

En collaboration avec Christophe Gressin

Dans ce tutoriel, nous allons vous présenter l’outil courbe des tons dans l’application indépendante DxO FilmPack 5, disponible également dans l’interface DxO OpticsPro 10; vous découvrirez comment régler la luminosité et les couleurs de vos photos avec ce puissant outil et comment l’utiliser pour obtenir des rendus spécifiques aux images en noir et blanc.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO FilmPack 5 Edition Elite ou DxO OpticsPro (Edition Essential ou Elite)
  • Des photos, au format RAW, JPEG ou TIFF

Note

Pour les besoins de ce tutoriel, nous choisissons de nous concentrer sur l’outil tel qu’il est disponible dans l’application indépendante DxO FilmPack 5

1- La courbe des tons

La courbe des tons est un outil très puissant qui devient rapidement indispensable dans le développement de photos lorsque l’on en a compris les principes de fonctionnement.

Note

Si vous suivez ce tutoriel avec DxO OpticsPro, édition Essential ou Elite, l’outil Courbe des tons présente quelques différences ergonomiques par rapport à l’outil disponible dans l’application indépendante DxO FilmPack 5, et dispose d’un curseur de réglage Gamma, non abordé ici ; les principes de fonctionnement et d’utilisation sont les mêmes.

Fonctionnement

La courbe des tons agit sur les tonalités de l’image de façon fine pour éclaircir ou assombrir des zones spécifiques ; l’axe horizontal représente les tonalités actuelles de l’image tandis que l’axe vertical indique la tonalité résultante après correction. Les tons les plus sombres sont à gauche, les plus clairs à droite et la répartition horizontale correspond à celle de l’histogramme ; la courbe par défaut est la diagonale du carré représentant l’outil puisque chaque tonalité est « convertie » en elle-même.

Dans l’histogramme, le point le plus à gauche est appelé « point noir » et constitue donc le point le plus sombre de l’image ; à l’autre extrémité, le point le plus clair est appelé « point blanc ». Le réglage de ces points donnera la dynamique de l’image et leur équilibre déterminera la luminosité globale ainsi que le contraste de votre photo. La courbe des tons vous permettra d’effectuer ces réglages.

Le principe de l’outil Courbe des tons est de déplacer manuellement un ou plusieurs points de la courbe correspondant aux tonalités à corriger pour les rendre plus ou moins lumineuses : cliquez sur la courbe et déplacez le point vers le haut pour rendre la tonalité plus lumineuse, déplacez-le vers le bas pour assombrir les zones de l’image dont la tonalité correspond à celle de l’axe horizontal.

Démonstration par l’exemple

Voyons quelques utilisations « extrêmes » illustrant le fonctionnement de l’outil.

L’image de départ est celle-ci, avec son histogramme :

Réglez le point noir, en bas à gauche de l’outil, en le remontant ; vous allez ainsi éclaircir les zones de tonalités les plus sombres.

Notez que la partie gauche de l’histogramme est décalée vers la droite ; quel que soit le réglage que vous appliquerez par la suite, vous ne pourrez pas le faire revenir vers la gauche sans redescendre ce point noir.

De la même façon, faites descendre le point blanc pour assombrir les zones les plus claires.

Le comportement de l’histogramme est alors similaire sur la partie droite, qui correspond aux zones claires.

Note

Si vous montez le point noir jusqu’en haut, vous obtiendrez une image uniformément blanche ; vous obtiendrez une photo noire en baissant le point blanc jusqu’en bas.

Enfin, dernier cas extrême : inversez la droite dans l’outil.

Vous obtenez alors un négatif parfait ; si vous numérisez un négatif, c’est ainsi qu’il faudra procéder pour le convertir en positif.

Note

Dans le dernier cas présenté, toutes les fonctions d’exposition sont inversées ; pour éclaircir votre photo, vous devrez déplacer le curseur d’exposition vers la gauche, et inversement.

Réglage des canaux de couleur

Les exemples précédents concernant le canal de luminance, c’est-à-dire que la courbe agissait de la même façon sur les trois canaux Rouge, Vert et Bleu ; l’outil courbe des tons permet de faire ces corrections pour chacun de ces trois canaux.

Pour cela, sélectionnez le canal que vous souhaitez régler, par exemple le canal Rouge.

Le principe de fonctionnement est le même, mais au lieu de régler la luminosité de chaque tonalité, vous agirez que la « quantité de couleur » pour chaque tonalité.

Augmentez le Rouge dans les zones sombres :

Cela génère un virage rouge pour les tons sombres.

Note

De la même façon que la courbe des tons, l’histogramme dispose d’un affichage par canal de couleur dans l’histogramme ; celui correspondant au canal modifié se comporte exactement de la même façon que le canal de luminance et est, dans cet exemple, décalé vers la droite pour les zones sombres.

Reprenez votre photo et baissez le point supérieur droit pour le canal Rouge.

La quantité de rouge est diminuée dans les zones claires, laissant ainsi la dominante aux couleurs complémentaires : le Bleu et le Vert ; dans notre exemple où le bleu domine, nous avons donc un virage de la couleur correspondante dans les zones claires.

Un point, ce n’est pas tout

Nous avons vu jusqu’ici le réglage d’un unique point, généralement extrême, de la courbe ; la puissance de l’outil Courbe des tonsréside dans la possibilité de procéder ainsi pour régler autant de points que vous le souhaitez sur chacun des canaux disponibles, tant celui de luminance que ceux de couleur.

Voici un exemple de ce que l’on peut obtenir.

Pour obtenir ce rendu, tous les canaux ont été modifiés.

Note

Lorsque vous ajoutez plusieurs points de réglages, faites un clic droit sur chaque point pour les supprimer un par un ou réinitialisez l’outil en utilisant le bouton  sous la courbe.

2- Utilisation de la courbe des tons pour des photos en couleur

Dans cette partie, nous allons voir plusieurs versions possibles pour le développement de cette photo.

Corrigez l’exposition

Corriger l’exposition consiste à augmenter ou diminuer globalement les tonalités de l’image. Avec la courbe des tons, il suffit de sélectionner un point de la courbe et de le déplacer vers le haut ou le bas selon le résultat que l’on souhaite obtenir.

Cliquez au milieu de la courbe pour y placer un point, et remontez-le à la verticale.

Nous avons choisi le milieu de la courbe : cette compensation de l’exposition est donc obtenue en augmentant la tonalité des tons moyens.

Vous gérerez cette compensation de façon beaucoup plus fine et sélective avec l’outil courbe des tons ; vous choisirez de préserver les zones les plus claires ou, au contraire, les plus sombres.

Sélectionnez cette fois ci un point dans le quart inférieur et remontez-le très légèrement pour éclaircir en priorité les zones les plus sombres.

Pour préserver ces zones sombres, faites de même dans le quart supérieur de la courbe.

Selon les tonalités corrigées, le rendu peut varier grandement.

Pour aller plus loin repartons du dernier cas et décidons de préserver encore plus les tons les plus sombres ; la courbe montre que même les tonalités sombres sont éclaircies, puisqu’elle laisse apparaitre la courbe du canal rouge.

Sélectionnez un second point de la courbe, en son centre, et redescendez-le au niveau de la diagonale initiale.

Ainsi, les tonalités claires ont été éclaircies de façon homogène sans que les tonalités sombres ne soient affectées.

Réglez le contraste

Comme pour l’exposition, DxO FilmPack dispose d’un outil Contraste dédié à la correction du contraste qui agit de façon globale. Avec la courbe des tons, vous l’ajusterez en réglant de façon distincte les tons clairs et les tons foncés pour un résultat optimal.

Pour augmenter le contraste, vous devez éclaircir les tons clairs et/ou assombrir les tons foncés ; les deux actions simultanées peuvent, grâce à la courbe des tons, être réalisées de façon indépendante.

Commencez par prendre sur la courbe des tons un point sur le quart supérieur et le remonter ; de la même façon, prenez un point sur le quart inférieur et descendez-le. Vous obtenez un profil de « courbe en S » et une image plus contrastée.

Vous constatez que les réglages des zones sombres et claires sont quasiment indépendants ; pour qu’ils le soient complètement, ajoutez un point fixe au milieu de la courbe.

Ajustez les couleurs

Utilisez les courbes correspondant aux canaux de couleurs Rouge, Vert et Bleu pour ajuster les couleurs de votre photo. Dans notre exemple, nous allons chercher à faire ressortir le rouge et renforcer le bleu de l’image.

Sélectionnez le canal Rouge de la courbe des tons ; les zones où du rouge apparait dans l’image sont claires : ce sont ces zones que nous allons faire ressortir. Choisissez donc un point de la courbe dans les tonalités claires et remontez-le ; puis, pour compenser la correction au niveau des zones les plus sombres, réduisez légèrement le rouge dans cette partie.

Sélectionnez ensuite le canal Bleu et augmentez légèrement la couleur dans les tons clairs.

Pour finir, sélectionnez le canal Vert : nous allons cette fois diminuer le vert dans les zones claires où nous souhaitons renforcer le bleu et le rouge. Dans le même temps, rehaussez un peu les tons les plus sombres qui ont été trop renforcées par ces opérations.

Attention

Ces courbes par canal doivent, en particulier sur des photos en couleur, être manipulées avec beaucoup de précaution et avec des réglages de faible amplitude, pour éviter toute dérive colorimétrique disgracieuse.

3- Utilisation de la courbe des tons pour des photos en noir et blanc

Les mêmes principes s’appliquent aux photos noir et blanc, nous allons voir d’autres réglages plus spécifiques ; vous pouvez travailler soit à partir d’un fichier RAW que vous commencerez par convertir en noir et blanc, soit à partir d’un fichier JPEG.

Donnez un rendu mat à votre photo

Déplacez le point noir légèrement vers le haut pour donner aux tons noirs un aspect gris anthracite qui donnera cet effet mat ; déplacez également le point vers la droite pour étendre la zone de noirs et ainsi limiter la perte de contraste.

Donnez un effet Low Key

La prise de vue doit évidemment être prévue pour ce type de traitement, mais grâce à l’outil Courbe des tons, vous donnerez à vos photos un rendu qui s’approche d’un véritable Low Key ; il s’agit de faire ressortir les zones claires dans une photo à dominante sombre.

Note

Le Low Key est une technique de prise de vue permettant d’obtenir une photo dont les tonalités sont majoritairement sombres mais qui a une dynamique qui fournisse contraste et nuances dans les dégradés. Le clair-obscur est un exemple de Low Key. Il en est de même pour le High Key dans les tons dominants clairs.

Nous allons donc renforcer les tons sombres et rééquilibrer au niveau des teintes claires pour conserver la luminosité sur le visage.

Réalisez un virage de couleur

Comme pour une photo couleur, utilisez les canaux Rouge, Vert ou Bleu pour réaliser un virage de couleur ; les amplitudes des réglages doivent également être mesurées.

Par exemple, pour un rendu sépia, sélectionnez le canal Rouge et augmentez la couleur dans les tons les plus sombres ; ajustez ensuite la couleur dans les teintes claires.

Pour un rendu un peu moins chaud, sélectionnez le canal Bleu et ajoutez également un peu de cette couleur dans les teintes les plus sombres.

Note

Nous travaillons ici principalement les teintes les plus sombres car ce sont celles qui dominent sur cette photo ; il conviendra d’ajuster ces réglages en fonction des tonalités de votre photo. Il est également possible de choisir une couleur différente dans les teintes claires que celle choisie pour les teintes sombres.

Donnez un effet High Key

Comme pour le Low Key, l’obtention de cet effet nécessite des réglages spécifiques à la prise de vue ; la courbe des tons vous aidera à obtenir un effet se rapprochant de ce type de rendu.

Cette photo plus claire se prête à l’exercice : réglez le point blanc pour en étendre la plage mais en diminuant l’intensité de la tonalité ; renforcez ensuite la plage de noirs pour donner du contraste au niveau des yeux et des cheveux sombres puis éclaircissez le fond pour qu’il se confonde avec le modèle.

Crédits photos: Eva McDermott, Laurent Roch, Olivier Lambolez