DxO FilmPack

Convertir ses photos couleur en noir et blanc avec DxO FilmPack 5

En collaboration avec Christophe Gressin

Dans ce tutoriel, nous allons vous expliquer le fonctionnement des fonctions avancées de DxO FilmPack 5 vous permettant de complètement maîtriser la conversion de vos photos en noir et blanc.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO FilmPack 5
  • Des photos au format RAW, JPEG ou TIFF.

1- Le noir et blanc avec DxO FilmPack 5

DxO FilmPack 5 dispose de bon nombre d’outils créatifs pour une parfaite conversion de vos photos en noir et blanc.

Vous trouverez en particulier des outils vous permettant une conversion automatique en utilisant des rendus films ou des préréglages (rendus designer), que vous pourrez bien sûr personnaliser à l’envie.

Ici, nous allons nous intéresser à des outils plus avancés pour une conversion encore plus aboutie. Nous allons vous présenter les filtres de couleur, dont les effets créatifs vous permettront de faire ressortir certaines dominantes, de gérer le contraste ou d’agir sur l’éclairage d’une image.

Nous détaillerons également la palette Mélangeur de canaux qui, comme son nom l’indique, permet un réglage fin par canal de couleur pour une parfaite maitrise de toutes les zones de l’image lorsque vous travaillez sur un noir et blanc.

Notez également que toutes les fonctionnalités décrites dans ce tutoriel sont applicables à vos fichiers RAW, Tiff et Jpeg, et que vous pouvez utiliser DxO FilmPack 5 comme plugin intégré à DxO OpticsPro afin de combiner puissance et créativité.

2- Utilisation des filtres de couleur

Le fonctionnement des filtres de couleur

Les filtres de couleur étaient utilisés avec des appareils argentiques dès la prise de vue et il est toujours possible aujourd’hui d’utiliser des filtres de couleur avec un appareil photo numérique ; DxO FilmPack 5 vous permet d’en maîtriser complètement l’intensité de l’application.

Le fonctionnement du filtre de couleur est simple : il « laisse passer » la couleur correspondant au filtre et « bloque » (il filtre, donc) les couleurs complémentaires. Le schéma ci-dessous représente les couleurs et leurs complémentaires :

Ainsi, un filtre rouge filtrera principalement le cyan, le bleu filtrera le jaune. On notera toutes les nuances que proposeront des filtres de couleurs secondaires.

Sur une photo en couleurs, le filtre génèrera une dominante dans la couleur du filtre. En noir et blanc, le filtre agira sur la luminosité des zones de l’image correspondant à sa couleur et à la couleur complémentaire ; l’effet sera sur la luminosité des zones de la couleur du filtre ainsi que celles de la couleur complémentaire : cela modifiera la luminosité et/ou le contraste de l’image, selon les couleurs dominantes de celle-ci. Ces effets se verront également au niveau de l’histogramme de l’image.

Pour l’illustrer, prenons cette photo simplement convertie en noir et blanc.

La robe rouge d’une part, le ciel bleu-vert d’autre part, réagiront très différemment à l’application d’un filtre d’une couleur primaire.

Filtre Rouge :

La robe rouge est très éclaircie par l’application du filtre ; le reste de l’image est également légèrement impacté, plus ou moins selon la quantité de rouge présente.

Filtre Vert :

Le filtre vert assombrit légèrement la robe rouge, le reste de l’image est très peu modifié.

Filtre Bleu :

Comment appliquer un filtre à sa photo

Pour vous familiariser avec les filtres et choisir celui qui convient à votre image, visualisez les nuances parfois ténues selon les dominantes de couleur de votre image. Nous vous conseillons de procéder de la façon suivante.

Une fois ouverte dans DxO FilmPack 5, convertissez votre photo en sélectionnant l’option Noir et Blanc du sélecteur dans le panneau de contrôle.

Enregistrez cette version au travers d’un instantané en effectuant un clic droit dans l’image, puis Créer un instantané (Raccourci clavier : T). Donnez-lui un nom évocateur, par exemple « N&B de base ».

Choisissez ensuite un affichage en Vue fractionnée en double-cliquant sur l’icône .

Ainsi, vous verrez la différence entre votre image simplement convertie et le filtre appliqué. Vous pourrez enregistrer autant d’instantanés que vous le souhaitez pour comparer les versions créées en utilisant des filtres différents.

Dans l’exemple du paysage ci-dessus, enregistrez un instantané de la version où est appliqué un filtre Rouge. Vous pourrez alors appliquer un filtre Mauve et comparer les différences.

A gauche : application d’un filtre rouge / A droite : application d’un filtre mauve

Et n’oubliez pas de comparer les histogrammes.

Choisir le filtre adapté à son image

Nous allons utiliser ces principes pour traiter notre image en noir et blanc à l’aide de filtres. La conversion simple donne une image plutôt sombre, dans laquelle la robe du modèle ressort très peu sur le fond.

Nous allons donc chercher à mettre la robe en évidence et à rendre l’ensemble plus lumineux. Dans l’image en couleur, la robe est rouge, l’arrière-plan dans les tonalités bleues et vertes ; un filtre rouge ou d’une couleur composée de rouge, va permettre d’éclaircir la robe ; les bâtiments et arbres de l’arrière-plan ont des composantes jaune : il pourrait donc être intéressant, pour le contraste et la luminosité d’ensemble, de choisir une couleur de filtre ayant un peu de jaune également. Le filtre le plus adapté semble donc être la couleur orange. Pour mettre la robe en évidence, nous allons donc choisir a priori la couleur Orange foncé.

Pour encore plus de précision, vous pouvez atténuer ou renforcer l’effet du filtre sélectionné en ajustant le curseur Densité.

Dans notre cas, nous allons intensifier l’effet, surtout pour obtenir plus de luminosité, ce qui était l’un de nos objectifs dans le choix du filtre ; réglez le curseur sur 140.

3- Le mélangeur de canaux

Principe de fonctionnement

La palette Mélangeur de canaux se trouve dans la section Développement du panneau de contrôles.

Cet outil permet de régler finement l’intensité de votre conversion en noir et blanc en agissant par canal de couleur ; à la différence d’un filtre qui va agir sur l’ensemble des couleurs de l’image, le mélangeur de canaux va permettre d’agir sur certaines zones de l’image en fonction de leur couleur, et uniquement ces zones.

Pour chaque canal de couleur, vous pouvez en régler « l’intensité », c’est-à-dire assombrir ou éclaircir les zones correspondant à ces couleurs. Vous devrez combiner plusieurs canaux pour obtenir le résultat désiré dans la mesure où les couleurs pures sont rares.

Dans l’exemple de notre photo, seule la robe est rouge ; ainsi, vous pouvez modifier la luminosité de la robe en agissant sur le curseur correspondant au canal Rouge.

En amenant le curseur dans les valeurs négatives, vous assombrirez les zones de couleur correspondante.

En augmentant la valeur, vous éclaircirez les zones.

Bien sûr, sur la plupart des images, nous trouvons peu de ces couleurs pures ; aussi, il est souvent nécessaire de conjuguer l’action de plusieurs canaux de couleur pour obtenir le résultat souhaité.

Utilisation du Mélangeur de canaux

Reprenez l’image précédente juste convertie en noir et blanc.

Nous allons de nouveau chercher à faire ressortir la robe et le modèle, en agissant cette fois par contraste avec l’arrière-plan que nous allons atténuer.

Reprenons donc la photo telle que laissée dans la partie précédente, c’est-à-dire après application d’un filtre Orange foncé et réglage de l’intensité sur 140.

Nous allons maintenant assombrir certaines parties de l’image : le ciel et les arbres ; nous laisserons ainsi la lumière sur le modèle et, dans une moindre mesure, la partie de l’arrière-plan illuminé.

Pour le ciel, la dominante de couleurs sur la photo originale est le Cyan ; c’est donc sur ce curseur que nous allons agir. Réglez-le sur -15.

Pour ce qui est des arbres, ceux-ci sont composés de vert et de jaune ; il parait donc nécessaire de modifier les curseurs correspondant à chacun de ces canaux. En pratique, modifier le canal jaune suffit pour modifier le rendu dans les feuilles et récupérer de la texture sur les briques en arrière-plan ; cela rehausse également la jeune femme au premier plan.

Positionnez donc le curseur Jaune sur -40.

Conclusion

En comparant l’image en couleur, le noir et blanc initial puis la version finale du noir et blanc après travail d’adaptation, force est de constater que le contraste est maîtrisé de manière à se rapprocher au maximum du rendu couleur.

Image originale en haut / Conversion noir et blanc sans travail d’adaptation en bas

Image originale en haut / Conversion noir et blanc après travail d’adaptation en bas

Crédits photos: Frank Doorhof