DxO ViewPoint

Corriger la déformation de volume avec DxO ViewPoint

En collaboration avec Gilles Théophile

Basé sur la technologie exclusive de DxO Optics Pro, DxO ViewPoint permet de corriger les déformations et de redonner aux sujets leurs proportions naturelles, d’un simple clic. DxO ViewPoint corrige un certain nombre de problèmes de géométrie dans les images : la distorsion, les perspectives, l’horizon et la déformation des personnes. C’est ce dernier point que nous allons aborder dans ce tutoriel : la correction de la déformation de volume, un phénomène auquel les photographes utilisant des objectifs grands-angles sont fréquemment confrontés.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

• DxO ViewPoint.
• Des images au format TIFF ou JPEG.
• Vous pouvez télécharger nos images de démonstration ICI.

1- Qu’est-ce que la déformation de volume ?

Un problème fréquent

Tous les photographes utilisant des objectifs grand-angle, et plus particulièrement ceux qui prennent des photos de groupe ou de personnes, le savent bien : dès lors que l’on doit cadrer serré, les personnes placées en périphérie de l’image seront immanquablement déformées.

Ce phénomène, amplifié par les courtes focales et la proximité du bord de champ, s’appelle la déformation de volume.

Une correction logicielle possible

La déformation de volume peut cependant être corrigée par logiciel, et c’est là que DxO ViewPoint entre en scène.

Avec sa palette exclusive Déformation de volume, qui fonctionne automatiquement, deux modes de correction sont disponibles.

La correction Diagonale est la correction à utiliser en priorité car c’est celle qui répond exactement aux déformations entraînées par les objectifs grands-angles. Cependant, cette correction diagonale introduit inévitablement une déformation de certaines lignes droites dans l’image (distorsion). C’est pourquoi dans certains cas, et nous verrons lesquels dans ce tutoriel, une correction Horizontale/Verticale peut suffire à redonner les proportions naturelles des sujets.

2- Correction diagonale de la déformation de volume

La correction diagonale de déformation de volume est donc la correction à appliquer à toutes les images. Nous allons vous présenter un premier exemple de cette correction.

2.1 – Sélectionnez et ouvrez votre image

Pour ouvrir une image dans DxO ViewPoint, il vous suffit de cliquer sur « Ouvrir » dans le menu Fichier.

Note

A l’ouverture de l’application, la fenêtre principale affiche des vignettes d’images de démonstration, vous permettant de visualiser les défauts et de les corriger. Cliquez sur « Ouvrir un autre fichier » pour parcourir votre disque dur et ouvrir une de vos images.

Une boîte de dialogue s’ouvre alors et vous propose de choisir une image sur votre disque dur. Sélectionnez l’image à corriger puis cliquez sur « Ouvrir » pour la voir apparaître dans DxO ViewPoint.

Note

Vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier Ctrl+O sur PC et Cmd+O sur Mac, ou bien faire un glisser/déposer directement dans la fenêtre principale de l’application.

2.2 – Supprimez automatiquement la déformation de volume à l’aide la correction diagonale

Sur cet exemple, on voit nettement que la déformation de volume se manifeste par une disproportion très marquée du bras de la jeune femme.

Appliquez la correction diagonale en cliquant sur l’icône  de la palette Déformation de volume.

Une fois la correction appliquée, les éléments déformés reprennent des proportions naturelles.

Note

La correction diagonale de déformation de volume ne modifie pas le ratio de l’image mais la recadre légèrement : les dimensions de l’image (sa résolution) seront donc légèrement réduites.

2.3 – Ajustez manuellement la correction si nécessaire

Lorsque la correction diagonale est activée, un curseur Intensité apparaît dans la palette Déformation de volume.

Par défaut, le curseur Intensité est réglé à 150. Si vous augmentez sa valeur, alors la correction sera plus importante. Attention cependant à ne pas trop forcer la correction, qui risque de faire perdre les proportions naturelles des sujets. Vous pouvez aussi réduire l’intensité si la correction vous semble excessive ou si la distorsion inévitablement introduite par la correction de la déformation de volume est trop importante.

Les effets secondaires de la correction diagonale

La correction Diagonale de la déformation de volume introduit de la distorsion, inévitable en raison des lois de l’optique, et qui sera particulièrement visible si votre image comporte des lignes droites, comme l’exemple ci-dessous.

Appliquons donc une correction diagonale sur cette image présentant un défaut évident de déformation de volume sur le modèle, qui peut paraître gênant.

La déformation de la jeune femme a été parfaitement corrigée, mais les planches du pont sont désormais incurvées, à cause de la distorsion introduite par la correction diagonale de déformation de volume.

Dans ce cas, si vous souhaitez conserver les lignes horizontales droites, vous devez choisir la correction Horizontale/Verticalede déformation de volume présentée dans le paragraphe suivant.

Note

La correction diagonale de déformation de volume ne modifie pas la rectitude des lignes droites passant par le centre de l’image.

3- Correction horizontale/verticale de la déformation de volume

Nous avons vu que la correction optimale de déformation de volume était la correction diagonale. Cependant, si votre image contient des lignes droites, ces lignes se retrouvent alors déformées à cause du phénomène de distorsion introduit par la correction appliquée.

C’est pourquoi, dans ce cas et pour réduire la distorsion introduite, vous pouvez choisir la correction horizontale/verticale de déformation de volume.

Voici comment nous procédons pour corriger l’image de notre dernier exemple.

3.1 – Sélectionnez et ouvrez votre image

Pour ouvrir une image dans DxO ViewPoint, reportez-vous à l’étape 1 du paragraphe 2.

3.2 – Appliquez la correction horizontale/verticale de déformation de volume

Nous avons vu précédemment que la correction diagonale n’est pas adaptée à l’image de la jeune femme sur le pont, à cause des lignes droites. Vous pouvez donc appliquer la correction horizontale/verticale de déformation de volume, en cliquant sur l’icône  de la palette Déformation de volume.

Cette correction a donc permis de réduire significativement la déformation de la jeune femme tout en préservant les lignes droites des lattes du pont.

Info

La correction horizontale/verticale de déformation de volume va modifier le ratio de l’image, car pour redonner les proportions naturelles aux sujets, l’image va être tassée latéralement.

Note

Toutes les droites horizontales ou verticales resteront absolument droites après une correction horizontale/verticale de la déformation de volume. Les autres droites subiront une légère distorsion.

3.3 – Ajustez manuellement la correction si nécessaire

Une fois la correction automatique appliquée, la palette Déformation de volume comportera deux nouveaux curseurs : un curseur Horizontal et un curseur Vertical. Ces curseurs vous permettent d’ajuster précisément la correction de déformation de volume.

Par défaut, le curseur Horizontal est réglé sur 100 et le curseur Vertical sur 0. Si vous trouvez la correction automatique trop importante, vous pouvez atténuer son effet en diminuant la valeur du curseur Horizontal, ce qui élargira les proportions de l’image sur l’axe horizontal.

Si les proportions ne vous semblent pas réelles sur l’axe vertical, vous pouvez augmenter la valeur du curseur Vertical, afin de tasser l’image sur un axe vertical.

Note

En règle générale, les corrections automatiques sont suffisantes pour retrouver les proportions naturelles de vos sujets. Prenez garde à ne pas dénaturer l’image en forçant les réglages manuels.

4- Recadrer et enregistrer une image

4.1 – Recadrez votre image automatiquement

Par défaut, le recadrage est automatiquement appliqué lorsqu’une correction de déformation de volume, qu’elle soit horizontale/verticale ou diagonale, est appliquée. L’importance du recadrage dépendra de l’ampleur de la correction nécessaire.

Note

DxO ViewPoint affiche la taille en pixels de l’image (hauteur et largeur), avant puis après la correction, dans le bas de la fenêtre principale.

Par défaut, l’outil est paramétré pour recadrer librement l’image tout en maximisant le champ, mais sans tenir compte du ratio de l’image d’origine.

4.2 – Ajustez manuellement le recadrage si nécessaire

Une fois le recadrage automatique appliqué, vous avez la possibilité de l’ajuster manuellement. Pour cela, il vous suffit de sélectionner l’outil de recadrage en cliquant sur l’icône  dans la palette Recadrage.

Vous pouvez choisir le ratio qui vous convient ou bien conserver le ratio de l’image d’origine. Lorsque l’outil est sélectionné, un cadre apparaît, que vous pouvez déplacer dans l’image.

Note

Pour plus de précision dans le positionnement du cadre, vous pouvez le déplacer à l’aide des flèches de votre clavier.

Le recadrage est par défaut limité à la partie valide de l’image, mais vous avez la possibilité de désactiver cette option pour recadrer librement. Pour cela, décocher l’option « Contraindre dans l’image ».

Les bords de l’image corrigée sont noirs mais à l’aide d’un autre logiciel vous pourrez par exemple compléter les parties manquantes de l’image pour bénéficier d’un maximum de champs.

Une fois que vous êtes satisfait du recadrage, cliquez sur « Appliquer ». Votre image est maintenant corrigée et recadrée. Vous pouvez constater la différence avec l’image d’origine.

4.3 – Enregistrez votre image corrigée

Lorsque la correction de déformation de volume et le recadrage sont terminés, vous pouvez enregistrer votre image corrigée.

Cliquez sur l’icône  dans la barre d’outils, ce qui enregistrera l’image sous un nouveau fichier. Vous pourrez choisir le format entre JPEG et TIFF, nommer votre image comme vous voulez, et sélectionner le dossier où sauvegarder l’image.

Vous pouvez aussi cliquer sur « Enregistrer » ou sur « Enregistrer sous » dans le menu Fichier, selon l’action que vous souhaitez faire.

Note

Si vous enregistrez votre image au format JPEG, vous pourrez choisir un niveau de compression. Plus la valeur est élevée, meilleure sera la qualité, mais plus la taille du fichier sera importante.

Crédits photos : Olivier Lambolez, Patrick Gaillardin