DxO FilmPack

Donner un look à ses photos de voyage avec DxO FilmPack 4

En collaboration avec Christophe Gressin

Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer comment donner un look unique à vos photos de voyage : en quelques clics, nous vous montrerons comment vous pourrez laisser libre cours à votre créativité et mettre en forme une série de photos homogène grâce à DxO FilmPack.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO FilmPack.
  • Des photos au format JPEG ou TIFF.

1- La photographie de voyage

Les voyages sont souvent l’occasion de prendre de (très) nombreuses photos en peu de temps. Que ce soit des photos souvenirs ou un reportage sur un thème ou un lieu, nous sommes nombreux à remplir nos cartes mémoires et, à notre retour, souhaitons partager ces photos.

Pour mettre en valeur ces images, restituer une ambiance particulière et leur donner un certain cachet, nous allons les retravailler, ce qui peut s’avérer d’autant plus fastidieux que nous aurons pris beaucoup de photos. Associé à des fonctions créatives, DxO FilmPack va vous permettre de traiter rapidement tout un lot d’images et d’obtenir ainsi une série cohérente, reflétant au mieux l’atmosphère du voyage.

2- Définir le look de sa série

Pour définir le rendu que vous souhaitez appliquer à la série d’images, nous vous conseillons de sélectionner une photo représentative de la série et de travailler sur cette image dans un premier temps. Nous verrons ensuite comment appliquer ce rendu à toute la série d’images.

2.1 – Choisissez un rendu

DxO FilmPack vous permet de choisir un rendu correspondant à la restitution fidèle des couleurs de films argentiques.

Le panneau de rendus situé sous la fenêtre principale permet d’accéder au choix des films disponibles et présente en vignettes un aperçu du résultat. Ces rendus sont classés par catégorie de films :

  • Film diapositive couleur : ce sont les diapositives, développées sur film transparent, avec des couleurs et un contraste adaptés à la projection sur grand écran.
  • Film négatif couleur : il s’agit de films à couleurs inversées qui nécessitaient un tirage papier pour profiter des couleurs.
  • Film noir et blanc : le noir et blanc est généralement considéré comme le support de référence pour la photo artistique ; selon les périodes et les marques, il se caractérise par un grain plus ou moins fin et harmonieux.
  • Rendus designer : effets vintage, teintes improbables, vous avez accès à de nombreux rendus artistiques.
  • Rendus personnalisés : une fois vos propres rendus enregistrés, ils seront disponibles dans cet onglet.

Vous pouvez également choisir le rendu qui vous convient en sélectionnant le film dans le menu déroulant de la palette Rendu film, dans l’onglet Effets.

Astuce

Une fois un film sélectionné dans le menu déroulant, vous pouvez utiliser la molette de la souris ou les flèches du clavier pour changer plus rapidement de rendu.

Pour la photo de notre exemple, nous choisissons le rendu Fuji Provia™ 400X, afin d’augmenter la chaleur des couleurs et de renforcer finement le contraste. Ce film est parfaitement adapté aux photos de reportage ou de paysage.

Une fois le rendu appliqué, vous pouvez adoucir ou renforcer son effet en ajustant le curseur Intensité associé à ce réglage. Par défaut l’intensité est réglée à 100. Si vous augmentez la valeur de l’intensité, l’effet du film sélectionné sera amplifié, alors que si vous la diminuez, l’effet sera atténué.

2.2 – Personnalisez le rendu des couleurs

Sur la base du film que nous avons sélectionné, nous allons tout d’abord personnaliser le rendu grâce à la palette Réglages de base de l’onglet Réglages, qui permet d’ajuster le contraste, la saturation et l’exposition.

Nous allons utiliser chacun des curseurs pour renforcer l’effet que nous souhaitons obtenir :

  • Commencez par ajuster le curseur Contraste pour renforcer ou atténuer le contraste global de l’image : ici nous le réglons à 25.
  • Le curseur Saturation va vous permettre d’augmenter la saturation des couleurs ou au contraire de la diminuer pour donner un effet plus ancien : nous diminuons légèrement la saturation à -10.
  • Enfin, à l’aide du curseur Exposition, corrigez l’exposition de l’image pour équilibrer un effet donné par l’un des curseurs précédents : ici, nous réglons le curseur à 0,6.

2.3 – Ajoutez de la texture

Grâce à la palette Grain argentique, vous pouvez apporter une texture à vos photos en ajoutant un grain, propre à la formule chimique de chaque film.

Note

Le grain est un réglage indépendant du type de rendu que vous avez choisi. Vous pouvez obtenir le rendu d’un film à haute sensibilité sans pour autant appliquer un grain à votre image. Le grain correspondant au film n’est appliqué que si vous sélectionnez un type de grain dans la palette Grain argentique ou si vous appliquez le rendu d’un film à partir du panneau de rendus.

Avec DxO FilmPack, vous pouvez donner plus ou moins de texture à votre image en jouant sur 3 paramètres :

  • Film : vous pouvez choisir de façon spécifique le grain d’un film, autre que celui choisi pour le rendu des couleurs.
  • Intensité : en fonction du grain choisi, vous pouvez ajuster son intensité, soit en renforçant le grain soit en l’adoucissant.
  • Taille : vous pouvez gérer le niveau de finesse du grain appliqué en changeant le format de pellicule. Par défaut, le format de pellicule est 24×36, qui donne un grain assez important. Pour affiner le grain, choisissez Moyen format ou bien Grand format dans le menu déroulant. Il est également possible de régler manuellement la taille du grain en sélectionnant l’option Personnalisé puis en jouant avec le curseur Taille.

Note

Pour bien visualiser le rendu obtenu et ajuster avec précision le grain argentique, choisissez un affichage à 100% de votre photo en cliquant sur l’icône . Revenez ensuite à un affichage complet en cliquant sur l’icône .

Pour notre rendu personnalisé, nous choisissons le grain du film Ilford Delta™ 400.

2.4 – Ajoutez un vignetage créatif pour donner du cachet à vos photos

Le vignetage est initialement un phénomène qui apparait lorsque l’objectif est de mauvaise qualité ou lorsqu’il dispose d’un pare-soleil mal adapté ou d’un filtre, ce qui génère un assombrissement des angles de l’image. Ce phénomène peut être utilisé à des fins créatives en assombrissant ou au contraire en éclaircissant les angles de vos photos. Cela permet de mettre en valeur un sujet et de recentrer le regard du lecteur.

Avec DxO FilmPack, vous disposez de 5 réglages pour laisser libre cours à votre créativité.

  • Intensité : réglez avec ce curseur la quantité de vignetage ; augmentez l’intensité pour éclaircir les angles, réduisez-là pour les assombrir.
  • Milieu : ce curseur permet de choisir la zone sur laquelle le vignetage sera appliqué ; il s’agit en fait de la vitesse à laquelle le vignetage se dégrade : en déplaçant le curseur à gauche, le vignetage sera concentré sur les angles, alors que si vous le déplacez vers la droite le vignetage occupera plus de place dans l’image.
  • Transition : ce curseur ajuste la progressivité de la transition entre le vignetage et l’image ; en réglant le curseur vers la gauche la transition sera plutôt fondue, alors que vers la droite la transition sera nette.
  • Arrondi : déplacé vers la droite, ce curseur va générer un vignetage plus rond ; vers la gauche, ce dernier aura une forme plus rectangulaire.
  • Placer le centre : en sélectionnant l’outil , vous pouvez déplacer le centre du vignetage.

Pour notre série d’images, nous choisissons un léger vignetage, assez discret, mais suffisamment visible pour centrer le regard.

Note

Vous pouvez à tout moment revenir à l’état initial de votre photo, en cliquant sur l’icône .

2.5 – Enregistrez les réglages et créez votre propre rendu

Une fois toutes les modifications effectuées et le rendu recherché obtenu, vous pouvez enregistrer les réglages pour appliquer le même rendu sur vos autres photos.

Pour cela, cliquez sur l’onglet Rendus personnalisés du panneau des rendus puis sur « Ajouter aux rendus personnalisés ». Vous pouvez aussi cliquer sur l’icône  pour « Créer un rendu personnalisé à partir des réglages courants ».

Une fenêtre s’ouvre et vous invite à choisir le nom de votre rendu personnalisé.

Une fois le nom renseigné, cliquez sur « Enregistrer ». Votre rendu sera désormais disponible dans l’onglet Rendus personnalisés.

3- Appliquer le style défini à un ensemble de photos

Nous allons voir maintenant comment appliquer le même rendu à un ensemble de photos.

Pour traiter tout un lot d’images, cliquez sur « Traitement par lots… » dans le menu Fichier. Une fenêtre s’ouvre alors, et vous pourrez choisir les images à traiter, le rendu à appliquer aux images, ainsi que les options de sorties (format, destination, suffixe).

3.1 – Ouvrez l’ensemble des photos à traiter

Pour sélectionner les images à traiter, cliquez sur le bouton « Ajouter » en bas à gauche. Une fenêtre de votre explorateur s’ouvre et vous pouvez choisir les fichiers à inclure au traitement par lot.

La liste des fichiers sélectionnés s’affiche alors dans la boite de dialogue. En cas d’erreur, vous pouvez supprimer de la liste un fichier en cliquant sur le bouton « Supprimer ».

3.2 – Définir les paramètres du traitement par lot

Le paramètre principal est le rendu que vous souhaitez appliquer à votre ensemble de photos. Nous allons donc choisir le rendu que nous avons créé, correspondant à nos photos de voyage, que l’on trouvera dans la catégorie Rendus personnalisés.

Vous pouvez choisir le format de sortie entre JPG et TIFF (8 bits ou 16 bits). Nous vous conseillons de conserver le format de sortie par défaut, c’est-à-dire le JPG avec une qualité réglée à 90 ; cela vous fournira des images de bonne qualité avec une taille de fichier raisonnable.

Info

Le format TIFF est intéressant si vous souhaitez retravailler votre image par la suite avec un autre logiciel. Ce format est également recommandé si vous souhaitez imprimer votre image.

Choisissez maintenant l’emplacement où enregistrer les images traitées. Il peut s’agir du même dossier ou bien d’un autre dossier, à spécifier en cliquant sur le bouton « Parcourir ».

Vous pouvez également changer le suffixe de l’image de sortie. Celui-ci s’ajoutera au nom de vos fichiers d’origine (par exemple « _dxo_filmpack »).

3.3 – Lancez le traitement

Une fois tous les paramètres définis, cliquez sur le bouton « Traiter » pour lancer le traitement choisi sur l’ensemble des fichiers sélectionnés.

4- Pour aller plus loin : intégrer DxO FilmPack à son flux de travail

Pour ceux qui veulent aller plus loin ou pour les utilisateurs plus avancés disposant déjà d’un logiciel de traitement photo, DxO FilmPack s’intègre également comme plugin à DxO Optics Pro, Adobe® Photoshop®, Adobe® Photoshop® Elements®, ou Adobe® Photoshop® Lightroom®.

Si vous utilisez DxO Optics Pro, le plugin DxO FilmPack vous permettra d’avoir une palette supplémentaire avec tous les réglages proposés par l’application autonome. Cela vous permet de travailler sur des fichiers RAW sans aucune rupture du flux de travail, et de bénéficier de tous les avantages du format RAW en matière de récupération de données par exemple.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’utilisation de DxO FilmPack en plugin, consultez notre tutoriel en cliquant sur le lien suivant.

Crédits photos: Ian Coristine