DxO FilmPack

Donner une touche de poésie à ses photos grâce aux rendus designer DxO FilmPack 5 (édition Elite)

En collaboration avec Gilles Theophile

DxO FilmPack 5 vous propose un grand choix de rendus créatifs, reposant aussi bien sur la simulation de films argentiques que sur un certain nombre d’outils qui vous permettront de donner un look unique à vos images.

Dans ce tutoriel, nous nous intéresserons de plus près à certains rendus Designer conçus pour ajouter une note poétique aux images. Nous verrons quels outils sont utilisés pour ces rendus, comment les modifier à votre goût puis les combiner et, pour finir, de quelle manière créer un rendu personnalisé à partir de ces rendus Designer.

Note

Le tutoriel se base exclusivement sur l’édition Elite, en raison des rendus choisis et des outils associés.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO FilmPack 5 édition Essential, ou Elite selon les rendus Designer utilisés *
  • Une image Raw*, DNG*, TIFF ou JPEG.

1- Les rendus designer

Qu’est-ce qu’un rendu designer ?

DxO FilmPack est un programme de traitement d’images dont la fonction première est la simulation de films argentiques, soit par l’intermédiaire de rendus prêts à l’emploi, soit grâce à de nombreux outils permettant d’appliquer et de modifier ces simulations.

DxO FilmPack 5 est également livré avec une quarantaine (édition Elite) de rendus « Designer » dont l’intérêt est de modifier l’aspect esthétique et l’atmosphère de vos images de manière plus ou moins créative.

Les rendus designer, dans le Panneau des rendus

Leur utilisation est très simple : il suffit de cliquer sur l’aperçu d’un rendu pour qu’il s’applique à l’image. Bien entendu, tant que l’image n’est pas enregistrée, il est possible de changer de rendu, et même de le modifier grâce aux outils du programme.

2- Focus sur les rendus designer Poésie et Rêverie

Une touche de poésie ?

Nous avons sélectionné ici deux rendus en particulier : Poésie et Rêverie, parmi ceux se prêtant à la démarche de ce tutoriel.

Nous verrons quels outils et quels réglages se cachent derrière ces rendus, et nous nous lanceront également dans la création d’un rendu personnalisé pour donner une touche onirique à vos images.

Généralités

Pour retrouver facilement les deux rendus designer auxquels nous allons nous intéresser en profondeur, vous pouvez les rechercher par leur nom, ou les filtrer par leur catégorie, puis les assigner aux favoris, en cliquant sur l’étoile, à droite sous chaque aperçu.

Recherche et filtrage des rendus

Lorsque vous appliquez un rendu à une image, un pictogramme d’information apparaît sous chaque aperçu, à gauche  . Dès que vous cliquez dessus, une notice explicative apparaît dans un volet à gauche de l’interface.

Poésie

Le rendu Poésie est idéal pour le portrait, et présente les caractéristiques suivantes :

  • Couleurs plus ou moins surréalistes selon les sujets.
  • Granulation assez marquée.

Image avec application du rendu Designer Poésie

Après l’avoir appliqué à l’image, passons aux réglages de l’image, dans le Panneau des contrôles, pour voir dans le détail quels outils sont à la base de ce rendu.

Pour cela, dans la barre de commandes supérieures, cliquez sur le troisième bouton, Modifier > Modifier les réglages de l’image.

Le rendu Poésie est décomposé de la manière suivante :

  • Type de film : Lomography Redscale 100.
  • Grain : Lomography Redscale 100, intensité 100, format 24×36.
  • Exposition : 0,3.
  • Saturation : -39.
  • Canal TSL : tous.
  • Saturation TSL : 38.
  • Intensité Vignetage créatif : -15.

Le choix du film permet d’obtenir des couleurs qui dérivent vers le jaune et le rouge, avec un grain présent sans être grossier. Le rendu surexpose légèrement l’image, de 0,3 IL, pour lui donner plus de brillance, et le léger vignetage sombre accentue l’effet vintage, tout en concentrant le regard au centre de la photo.

Quant aux couleurs, on pourrait penser au premier abord que le réglage de saturation globale (-37) compense celui de l’outil TSL (38), et que les deux s’annulent. En fait, le premier va réduire globalement l’intensité des couleurs, et le second va vivifier les couleurs de manière sélective.

Ainsi, grâce à ces réglages très subtils, en partant du rendu d’un film à l’aspect très particulier, on arrive à obtenir une image totalement différente de l’original.

Rêverie

La carte d’identité du rendu Rêverie met l’accent sur l’aspect romantique :

  • Effet de flou intense.
  • Filtrage appuyé pour obtenir un effet de flou éthéré.

Image avec application du rendu Designer Rêverie

Le rendu Rêverie combine bien plus de réglages que le rendu Poésie, avec les traitements suivants :

  • Type de film : Agfa Precisa 100.
  • Grain : Agfa Precisa 100, intensité 100, format 24×36.
  • Exposition : 0,5.
  • Saturation : -20.
  • Vibrance : -23.
  • Contraste : -40.
  • Vignetage créatif : intensité 15 et arrondi 22.
  • Vignetage flou : intensité 10, rayon 68, transition 31, arrondi 23.

Le film Agfa Precisa 100 qui sert de base au rendu Rêverie est un inversible qui se caractérise par un rendu neutre, un grain fin et des couleurs pures.

Le réglage de l’exposition, plus clair, et du contraste, moins dense, permet d’adoucir l’image et de lui donner un côté plus léger. Les réglages de couleur, avec des valeurs négatives, ont tendance à aplatir la vivacité et l’écart entre les teintes, dans le même but.

Quant aux effets de vignetage, ils donnent un côté vaporeux sur les bords, et concentrent le regard au centre, en mettant en valeur le sujet, tout en donnant l’impression que les bords de l’image s’étiolent, un peu à la manière des rêves dont on se souvient au réveil.

3- Créer un rendu personnalisé à vocation poétique ou onirique

Modifier un rendu

Les deux rendus que nous avons choisis de mettre en lumière dans le paragraphe précédent peuvent être appliqués tels quels, mais vous pouvez également :

  • modifier les réglages à la volée, après avoir appliqué les rendus.
  • modifier les réglages, puis les enregistrer en tant que nouveau rendu personnalisé.

Par exemple, vous pouvez créer un rendu Rêverie 2, en remplaçant le Vignetage flou par le Softfocus, qui simule l’effet d’une lentille couverte de buée.

Pour créer puis enregistrer un rendu modifié, procédez de la manière suivante :

  • Appliquez le rendu de votre choix.
  • Modifiez les réglages et traitements à votre convenance.
  • Faites un clic-droit dans l’image, et sélectionnez Enregistrer les réglages.
  • Votre nouveau rendu est disponible sous Mes rendus, dans le filtre des rendus. 

Créer un rendu onirique

Nous allons conclure ce tutoriel en vous proposant de créer un rendu personnalisé que nous appellerons Onirique :

  • Ouvrez une image dans DxO FilmPack 5.
  • Dans la base des rendus, recherchez le film Fuji Superia Reala 100 à l’aide de l’espace dédié, en raison de sa finesse, de sa douceur et de son rendu naturel.
  • Dans la barre des commandes, cliquez sur Modifier > Modifier les réglages de l’image.
  • Dans la section Développement > Lumière et couleur, réglez Vibrance entre -50 et -70, pour estomper les couleurs et donner un rendu froid (ou faites l’inverse pour créer un rendu plus chaud).
  • Dans la section Développement > Contraste, réglez Contraste aux alentours de -30, ce qui permet d’aplatir un peu plus l’image.
  • Dans la section Effets optiques > Flou, activez Soft Focus et réglez le curseur Intensité entre 30 et 50, selon votre image et votre intention. L’image se pare d’un effet de flou très esthétique et très doux, un peu comme si vous la regardiez à travers une vitre légèrement embuée. Vous pouvez également amplifier l’aspect du flou en réglant le curseur Diffusion vers la gauche, entre 30 et 40.
  • Pour finir, nous allons éclaircir les bords de l’image dans la section Effets optiques > Vignetage créatif, en réglant le curseur Intensité vers la droite, le but étant de faire en sorte que les bords de l’image s’estompent (appliquez un vignetage sombre si votre image est plutôt dense).
  • Enregistrez le rendu en faisant un clic-droit sur l’image puis, dans le menu flottant, sélectionnez Enregistrer les réglages, puis, dans la boîte de dialogue coulissante, en haut, saisissez le nom du nouveau rendu : Onirique (ou tout autre nom à votre convenance).
  • Vous retrouverez le rendu Onirique par la fonction de recherche ou de filtrage du panneau des rendus utilisée précédemment.

Bien entendu, ces réglages sont donnés à titre indicatif, vous pouvez créer autant de variantes que vous le souhaitez, ou tout simplement développer vos propres idées et réglages.

Crédits photos: Benoît Courti