DxO PhotoLab

DxO PRIME : l’expertise du traitement de bruit DxO OpticsPro, toujours plus rapide et efficace.

En collaboration avec Gilles Théophile

Depuis son apparition avec DxO OpticsPro 9, la réduction de bruit DxO PRIME n’a jamais cessé d’évoluer, aussi bien en termes d’efficacité que de rapidité. Aujourd’hui, la toute dernière version disponible dans DxO OpticsPro 11 s’avère jusqu’à 4x plus rapide, pour une qualité inégalée.

Jusqu’à présent conseillée pour un usage ponctuel en raison des temps de traitement, l’utilisation de DxO PRIME permet de profiter de cette amélioration des performances, d’envisager une utilisation régulière tout au long de votre flux de production, et même de revisiter vos anciennes images ainsi que celles que vous pensiez inutilisables, pour leur donner une nouvelle vie et en tirer le meilleur.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO OpticsPro 11
  • Des images Raw.

1- RAW + DxO PRIME, le couple gagnant

La technologie DxO PRIME présente un certain nombre d’avantages déterminants dans le traitement d’images prises à haute sensibilité et, donc, présentant du bruit numérique. En éliminant le bruit tout en préservant les détails et les couleurs, DxO PRIME permet d’envisager, voire même d’oser la prise de vue à des sensibilités très élevées, ce qui ouvre un vaste champ de possibilités pour le photographe qui, ainsi, pourra exploiter les spectaculaires avancées des dernières générations de réflex.

Mais DxO PRIME permet d’aller encore plus loin, en recyclant d’anciennes photos qu’on pensait inexploitables et irrémédiablement inutilisables. Mais ce n’est pas tout : DxO PRIME ne se cantonne pas aux très hautes sensibilités. Grâce à sa capacité à préserver détails et couleurs, on pourra également l’utiliser pour traiter efficacement des images prises à des sensibilités plus basses et plus courantes, notamment avec des appareils qui ont tendance à produire du bruit dans les ombres et les tons foncés, ce qui pouvait, jusqu’à présent, être un handicap en termes de post-traitement.

Grâce aux progrès constants de la technologie DxO PRIME en termes de performance et de qualité de résultats, vous pouvez désormais utiliser cette édition 2016, intégrée à DxO OpticsPro 11, dans votre flux de travail quotidien. Et c’est là que, une fois de plus, le format RAW démontre tout son intérêt (pour aller plus loin, découvrez notre tutoriel « Pourquoi shooter au format RAW ? »), permettant ainsi à DxO PRIME d’exploiter le maximum de données image pour en tirer la quintessence.

2- Utiliser DxO PRIME au quotidien

Comment utiliser DxO PRIME

Par défaut, DxO OpticsPro exploite le mode de réduction de bruit HQ (Rapide) dès l’ouverture de l’image dans le programme. Le mode HQ prend en charge les fichiers RAW comme les fichiers JPEG.

En revanche, DxO PRIME s’utilise exclusivement sur les fichiers RAW.

D’autre part, en raison de la puissance de calculs nécessaire, et contrairement au mode HQ, l’aperçu de la réduction de bruit DxO PRIME ne peut être affiché que dans la fenêtre de la sous-palette Réduction de bruit : celle-ci représente une portion d’image d’environ 260x150 pixels. La réduction de bruit définitive se fera à l ‘exportation.

La sous-palette Réduction du bruit, avec activation de DxO PRIME

Pour utiliser DxO PRIME, voici comment procéder :

  • Ouvrir un fichier RAW dans DxO OpticsPro.
  • Dans la sous-palette Réduction du bruit (palette Outils Essentiels ou Détail), cliquez sur le bouton DxO PRIME (qui passe en bleu).
  • La fenêtre d’aperçu affiche une portion d’image corrigée.
  • Pour changer la portion d’image, cliquez sur le bouton Centrer la loupe, à droite, au-dessus de l’aperçu.
  • Déplacez le pavé incrusté dans l’image à l’endroit souhaité.
  • L’aperçu est automatiquement rafraîchi.
  • Pour appliquer la réduction de bruit DxO PRIME, exportez l’image ou l’ensemble des images à traiter par lots.

Image à 12 800 ISO non corrigée / corrigée (zoom 100%)

DxO PRIME est particulièrement efficace pour conserver les détails : ici, les multiples gouttelettes d’eau sont parfaitement respectées, et ne sont pas confondues avec du bruit (Comparaison à 200%).

DxO PRIME respecte également les couleurs : l’éclairage violet, intégré à la planche, et la teinte vert pastel des flots sont impeccablement restitués (Comparaison à 100%).

Si vous le souhaitez, vous pouvez reprendre la réduction de bruit à la main, à l’aide des curseurs situés dans la sous-palette Réduction du bruit.

Note

A partir de DxO OpticsPro 11, il n’y a plus de badge DxO PRIME dans les vignettes des images traitées avec, par souci de simplification.

3- Images à basse sensibilité et images anciennes

Traitement des ombres dans une image à sensibilité normale

DxO PRIME ne se cantonne pas au traitement des images prises à haute sensibilité. Certains appareils photo, à faible sensibilité, présentent du bruit potentiel dans les ombres et les basses lumières, qui se dévoile dès qu’on cherche à en augmenter la luminosité.

Image à 100 ISO

Comparaison avec/sans traitement du bruit dans les ombres (zoom 200%, et curseur Ombres de la sous-palette Tonalité Sélective poussé à 100%).

Recyclage d’une image ancienne

L’un des avantages considérables de DxO PRIME est qu’il permet de traiter et sauver une image prise avec un ancien appareil photo numérique, que l’on pensait inutilisable et donc irrécupérable en raison d’une trop forte présence de bruit.

Image prise à 3200 ISO avec un ancien réflex 2009.

Agrandissement à 100%, avant/après

Crédits photo: Gilles Théophile, Jean-Marc Alexia (« Surf de Nuit Anglet 2014 »)