DxO PhotoLab

Imprimer ses images et gérer ses couleurs avec DxO OpticsPro 9

En collaboration avec Gilles Théophile

DxO Optics Pro 9 propose un module d’impression de photographies, que nous allons vous présenter dans ce tutoriel. Nous verrons également comment choisir un profil ICC, pour la gestion des couleurs, et comment fonctionnent les réglages de mise en page.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO Optics Pro, édition Standard ou Elite en fonction de votre boîtier.
  • Une image, au format RAW, TIFF ou JPEG.

1- Le module d’impression de DxO Optics Pro

Les fichiers imprimables

Le module d’impression de DxO Optics Pro permet de réaliser des tirages papier à partir de tous les fichiers pris en charge par le programme : RAW, TIFF et JPEG. L’impression tiendra compte des réglages et des corrections effectuées.

Différence entre les versions Mac et PC

Le module d’impression diffère selon la version de DxO Optics Pro 9 : sur PC, la commande Fichiers > Imprimer les images sélectionnées (ou Ctrl+P) va ouvrir une fenêtre flottante tandis que sur Mac, la commande Fichiers > Imprimer (ou Cmd+P) va dérouler un menu à partir de la barre de commandes supérieure. Les commandes d’impression sont disponibles dans tous les onglets.

Le module d’impression sur PC

Le module d’impression de la version PC se présente sous la forme d’une fenêtre divisée en deux parties : à gauche, la zone d’affichage de l’image à imprimer, et à droite, l’ensemble des palettes et des outils de mise en page. La palette Paramètres d’imprimante permet de sélectionner l’imprimante et d’accéder au pilote en cliquant sur le bouton Propriétés de l’imprimante. C’est également là que vous choisirez la taille du papier, l’orientation de la page ainsi que la résolution.

Info

Plus la résolution est élevée, et plus le processus d’impression est gourmand en mémoire. Sur les systèmes d’exploitation 32 bits, il est déconseillé d’utiliser des résolutions trop élevées pour des tirages de grande taille (plus de 300 dpi pour du A3, par exemple).

Le menu d’impression sur Mac

Sur Mac, le menu d’impression est divisé en trois parties : l’aperçu de l’image à imprimer à gauche et, à droite, les outils répartis en deux sections. La section du haut permet de sélectionner l’imprimante, et le contenu de la section du bas va changer selon les fonctions choisies dans le menu déroulant séparant les deux parties. Les commandes et outils spécifiques à DxO Optics Pro sont nommés en commençant par « DxO », et sont situés en tête du menu déroulant.

Info

Notez que lorsque vous quittez le module d’impression puis fermez DxO Optics Pro 9, les réglages d’impression sont enregistrés pour la session suivante. Vous devrez remettre vous-même les réglages à zéro (pour cela il vous suffit de double-cliquer sur les curseurs pour la version PC, ou de déplacer les curseurs à la main ou d’effacer les champs de saisie pour la version Mac).

2- Mise en page et impression d’une seule photo par page

2.1 – Sélectionnez vos images

Sélectionnez une ou plusieurs images dans l’explorateur de fichiers et lancez le module d’impression. Si vous optez pour l’impression de plusieurs images à la fois, prenez garde de ne pas mélanger les orientations, car le module d’impression va appliquer les réglages de mise en page à toutes les images. Vous pouvez passer d’une image à l’autre en cliquant sur les flèches situées sous l’aperçu.

2.2 – Paramétrez l’imprimante

Si plusieurs imprimantes sont reliées à votre ordinateur, sélectionnez celle qui convient dans la palette Paramètres de l’imprimante (PC), puis choisissez la taille du papier et l’orientation. Sur Mac, ces réglages sont disponibles en choisissant Attributs de page dans le menu déroulant.

2.3 – Choisissez votre mise en page

Pour le placement des photos sur la page, vous pouvez agir sur la taille des marges en manipulant les curseurs (PC : palette Marges), ou en saisissant les dimensions de chaque marge (Mac : menu DxO – Disposition). La taille de l’image peut également se régler avec les curseurs Taille des cellules (PC), ou en saisissant les dimensions (Mac : menu DxO – Disposition).

Info

• Le bouton Recadrer pour remplir (PC : palette Disposition / Mac : menu DxO – Paramètres des images) permet de remplir la page au maximum, dans la limite des marges, mais au détriment de l’image qui sera en partie tronquée, en raison de l’homothétie.

• Le bouton Tourner pour adapter (PC : palette Disposition / Mac : menu DxO – Paramètres des images) permettra, par exemple, de remplir une page horizontale en faisant pivoter une image verticale.

• La version Mac propose un mode automatique permettant d’utiliser tout l’espace disponible (menu DxO – Disposition > Taille des cellules > Auto). Sur PC, on obtiendra un résultat équivalent en déplaçant les curseurs de taille des cellules à fond vers la droite.

2.4 – Ajoutez une légende

Vous pouvez ajouter une légende aux images imprimées (PC : palette Ajouter une légende / Mac : menu DxO – Paramètres des images > bouton Ajouter une légende). Il peut s’agir soit du nom de l’image, soit du nom et des métadonnées (paramètres de prise de vue), ou encore le nom de l’image et la date. Vous pouvez positionner cette légende sous l’image ou bien sur l’un des côtés grâce à la liste Position. Enfin, vous avez également la possibilité de changer la police de la légende, ainsi que sa taille, son style et sa couleur.

Info

Notez que la légende va empiéter sur la taille de l’image et la décentrer. Il vous faudra donc jouer avec les marges et la taille des cellules pour recentrer l’image, si nécessaire.

3- Mise en page d’une planche contact

3.1 – Choisissez vos images et votre mise en page

Choisissez vos images dans l’explorateur de fichiers puis suivez les étapes 1 et 2 du paragraphe précédent. Pour une planche contact, il sera plus judicieux d’opter pour une orientation en portrait.

3.2 – Choisissez la disposition

L’aspect de la planche contact va être conditionné par le nombre de lignes et de colonnes déterminé dans la palette Disposition(PC), ou dans le menu DxO – Disposition > Disposition (Mac), à l’aide des curseurs Lignes et Colonnes. Sur PC, vous pouvez créer au maximum 12 lignes et 8 colonnes, et sur Mac 14 lignes et 10 colonnes. Pour une bonne lisibilité sur une feuille A4, nous vous recommandons de choisir 4 lignes et 5 colonnes.

3.3 – Définissez la taille des cellules et les légendes

Pour ajuster la taille des cellules et l’espacement entre elles sur PC, utilisez les curseurs Hauteur et Largeur de la palette Taille des cellules, et sur Mac, entrez une valeur dans les champs de saisie, dans la section DxO – Disposition > Taille des cellules > Taille personnalisée.

Pour légender chaque cellule, privilégiez l’option Nom de l’image et date, plutôt que d’afficher les métadonnées de prise de vue qui ne regardent que vous, et que vous retrouverez de toute façon dans la palette EXIF de DxO Optics Pro.

4- Gestion de la netteté et des couleurs

Ces réglages sont essentiels puisque nous allons déterminer le mode de gestion des couleurs et l’éventuel renforcement de netteté des épreuves. Là aussi, l’interface entre Mac et PC diffère mais le résultat sera le même.

Gestion de la netteté à l’impression

La netteté d’impression s’ajoute à l’accentuation déjà effectuée dans DxO Optics Pro, que ce soit par l’intermédiaire de la Netteté de l’objectif des Modules Optiques DxO, ou manuellement dans la sous-palette Masque de netteté de l’onglet Personnaliser.

Gestion des couleurs par l’imprimante

La gestion de la couleur gérée par l’imprimante consiste à confier cette tâche au pilote de l’imprimante, qui va décider à votre place du profil colorimétrique et du rendu, en fonction du papier utilisé. Cette méthode procure en général de très bons résultats, avec des couleurs et un contraste flatteur, et ce très facilement.

Sur PC, il suffira, dans la palette Couleur et netteté, de laisser le menu Profil couleur sur Géré par l’imprimante.

Sur Mac, dans le menu Concordance des couleurs, on règlera également le menu Profil sur Géré par l’imprimante.

Gestion des couleurs par un profil ICC

Cette méthode permet d’utiliser le profil ICC de votre choix, et s’adresse plus particulièrement à des utilisateurs expérimentés, utilisant des imprimantes jet d’encre et du papier « arts graphiques ».

Info

Il est important de désactiver la gestion des couleurs dans le pilote de l’imprimante, pour éviter une double gestion des couleurs qui produirait des résultats hasardeux.

4.1 – Laissez DxO Optics Pro gérer les couleurs et non l’imprimante

Sur PC, dans la palette Couleur et netteté > menu Profil couleur, sélectionnez Géré par DxO Optics Pro, ce qui aura pour effet de modifier le contenu de la palette, et d’ouvrir, dans une fenêtre de dialogue du système, le dossier où sont stockés les profils ICC.

Sur Mac, dans le menu Concordance des couleurs > Profil, sélectionnez Autres profils, ce qui modifiera également le contenu de la section et ouvrira une boîte de dialogue système pour choisir le profil ICC.

4.2 – Choisissez le profil ICC

Choisissez le profil qui correspond au papier que vous allez utiliser puis validez en cliquant sur Ouvrir (sur PC) ou sur OK (sur MAC)(par la suite vous pourrez chercher d’autres profils ICC en sélectionnant Importer le profil ICC dans le menu).

4.3 – Réglez la netteté d’impression

L’accentuation à l’impression s’adapte automatiquement à la taille d’impression du document, mais son intensité peut également être réglée avec le curseur Netteté, situé dans la palette Couleur et netteté (sur PC) ou dans le menu DxO – Netteté (sur Mac). La valeur par défaut du curseur est 50, pour une accentuation moyenne, et 100 correspondrait à une accentuation forte.

Info

Les effets ne seront pas visibles à l’écran. Nous vous conseillons de tirer une épreuve sur papier avec le réglage par défaut, puis en fonction du résultat et de vos goûts, de diminuer ou de renforcer l’accentuation.

4.4 – Imprimez vos photos !

Il ne vous reste plus qu’à lancer l’impression, en cliquant sur le bouton Imprimer, ce qui aura également pour effet d’ouvrir une boîte de dialogue avec barre de progression et bouton d’annulation. Le module d’impression sera automatiquement fermé.

Crédits photos : Hector Martinez, Arnaud Pincemin