DxO PhotoLab

Maîtriser les autoréglages dans DxO OpticsPro 10

En collaboration avec Gilles Theophile

Qu’est-ce qu’un autoréglage ? Sous ce terme se cache toute la magie et l’efficacité des automatismes de DxO OpticsPro. Saviez-vous que, dès lors que vous ouvrez une image, le programme applique automatiquement un autoréglage appelé « DxO Standard»? Cet autoréglage est constitué d’un certain nombre de corrections de base, adaptées à chaque image, et tenant compte des caractéristiques du couple boîtier/objectif, analysées dans les laboratoires de DxO.

L’autoréglage DxO Standard corrige la tonalité (exposition et optimisation de la dynamique), les couleurs (application du rendu par défaut de l’appareil et protection des couleurs saturées), le bruit, et procède également aux corrections optiques (distorsion, vignetage, aberration chromatique, optimisation de la netteté). Tout le processus est automatique, dès que les images sont affichées dans l’explorateur d’images, vous n’avez rien à faire !

Bien entendu, DxO OpticsPro 10 vous permet de créer des autoréglages personnalisés, et vous pouvez également substituer n’importe quel autoréglage à l’autoréglage DxO Standard. Il existe deux types d’autoréglages : les autoréglages complets, qui vous offrent une base de travail avec un ensemble de corrections, et les autoréglages partiels, qui permettent de corriger un seul aspect de l’image, sans pour autant toucher au reste.

Dans ce tutoriel, nous aborderons d’abord l’interface visuelle des autoréglages et comment les appliquer, puis nous verrons comment créer un autoréglage personnalisé. Pour finir, la section « Pour aller plus loin » vous présentera des astuces supplémentaires : remplacement de l’autoréglage DxO Standard par un autoréglage plus neutre, ou par un autoréglage personnalisé.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO OpticsPro 10 ;
  • Des photos, de préférence au format RAW.

1- Les autoréglages de DxO OpticsPro 10

Si le concept général des autoréglages ne change pas dans la version 10 de DxO OpticsPro par rapport à la version précédente, un certain nombre d’améliorations porte sur l’ergonomie, la rapidité de chargement des aperçus et l’intégration des Rendus Designer de DxO FilmPack 5, si ce dernier est également installé sur votre ordinateur.

Une interface visuelle

Lorsque vous cliquez sur le bouton Appliquer un autoréglage, situé dans le coin supérieur droit des onglets Organiser ou Personnaliser, une grande fenêtre flottante s’affiche.

Fenêtre flottante avec les autoréglages visuels

La fenêtre flottante est divisée en plusieurs sections, dans lesquelles les autoréglages sont regroupés par catégories :

  • Autoréglages généralistes : contient 4 autoréglages de base (DxO Standard, Couleurs neutres, Noir et blanc et Aucune correction).
  • Portrait et paysage : contient 8 autoréglages, soit 4 variations optimisées pour chaque thème.
  • Noir et blanc : contient 8 autoréglages pour autant de rendus noir et blanc différents.
  • Ambiances : contient 8 autoréglages d’effets artistiques, pour donner une atmosphère particulière à vos images.
  • HDR mono-image : contient 4 autoréglages pour exploiter toute la plage tonale des images, sans qu’il soit nécessaire de fusionner plusieurs images exposées différemment.
  • Smartphones : autoréglages de correction de bruit spécifiques à certains modèles Nokia produisant des fichiers Raw.
  • DxO FilmPack Designer (couleur et noir et blanc) : rendus Designer de DxO FilmPack, si installé.

Bien entendu, si vous créez des dossiers et des autoréglages personnalisés, ceux-ci apparaîtront également sous forme visuelle dans la fenêtre flottante.

Appliquer un autoréglage avec la fenêtre flottante

Pour appliquer un autoréglage, rien de plus simple :

Etape 1 : Ouvrez le dossier contenant les images.

Dans l’Explorateur de sources, ouvrez le dossier contenant les images à corriger. Elles apparaîtront alors dans l’Explorateur d’images.

Etape 2 : Sélectionnez les images à corriger et appliquez un autoréglage.

Sélectionnez dans l’Explorateur d’images les photos que vous souhaitez corriger. Cliquez ensuite sur le bouton Appliquer un autoréglage. La fenêtre flottante s’affiche et vous pouvez alors choisir l’autoréglage qui vous convient.

Fenêtre flottante

Cliquez sur l’autoréglage de votre choix. Il sera directement appliqué aux images sélectionnées.

Images Avant (DxO Standard) / Après (autoréglage Portrait High Key)

Note

Vous pouvez à tout moment appliquer un autre autoréglage en ouvrant à nouveau la fenêtre flottante et en cliquant sur la vignette d’un autre autoréglage. Vous pouvez aussi annuler votre dernière action en utilisant le raccourci clavier Ctrl + Z (PC) ou Cmd + Z (MAC).

Autres méthodes d’application d’autoréglages

Passer par la fenêtre flottante des autoréglages visuels est la méthode la plus conviviale pour choisir et appliquer un autoréglage. Néanmoins, vous disposez d’autres possibilités :

  • En faisant un clic-droit sur une ou plusieurs vignettes dans l’Explorateur d’images, puis en choisissant Appliquer un autoréglage dans le menu contextuel.
  • En allant dans le menu Image > Appliquer un autoréglage.
  • En choisissant un autoréglage dans la palette Editeur d’autoréglages de l’onglet Personnaliser (édition Elite uniquement).

Note

Dans ces trois cas, vous ne disposez pas de la fenêtre flottante pour sélectionner un autoréglage.

2- Créer un autoréglage personnalisé

Il existe plusieurs manières de créer un autoréglage personnalisé : à partir des corrections courantes par exemple, ou encore à partir d’un nombre limité de corrections dans le but de créer un autoréglage partiel.

Créez un autoréglage personnalisé à partir des réglages courants

Cette méthode se base sur les corrections de l’image en cours ; elle s’avère simple et conviviale.

Etape 1: Sélectionnez une image et corrigez-la

Ouvrez une image et appliquez les corrections de votre choix : balance des blancs, exposition, réduction de bruit, contraste, etc.

Etape 2 : Enregistrez les corrections en tant qu’autoréglage

Une fois vos corrections faites, faites un clic-droit sur la vignette dans l’Explorateur d’images. Dans le menu contextuel, choisissez l’option « Créer un autoréglage à partir des réglages courants ».

Menu contextuel

Une boîte de dialogue vous invite à saisir le nom de votre autoréglage.

Boîte de dialogue

Validez en cliquant sur « Enregistrer » (PC) ou sur « Créer » (MAC).

Votre nouvel autoréglage figure désormais dans la section Autoréglages généralistes, accessible entre autres depuis la fenêtre flottante des autoréglages.

Fenêtre flottante avec le nouvel autoréglage

Note

La palette Éditeur d’autoréglages (édition Elite) vous permet non seulement de créer un autoréglage, mais également de le modifier, de le placer dans un nouveau dossier qui apparaîtra sous la forme d’une nouvelle section dans la fenêtre flottante, de le supprimer, et, pour le partage, de l’exporter.

Créez un autoréglage partiel (édition Elite)

Comme énoncé plus haut, un autoréglage partiel pourra être utilisé si, par exemple, vous souhaitez appliquer un nombre limité de corrections aux images, éventuellement en le combinant avec d’autres autoréglages.

Par exemple, si vous souhaitez appliquer la suppression de poussières ou une méthode de correction de bruit précise d’une image à d’autres images présentant les mêmes caractéristiques et les mêmes défauts, sans pour autant modifier les autres paramètres des images, voici comment procéder.

Etape 1 : Créez votre autoréglage personnalisé

Reprenez les étapes de la partie précédente afin d’enregistrer vos corrections en tant qu’autoréglage.

Etape 2 : Désactivez les corrections inutiles

Ouvrez la palette d’Éditeur d’autoréglages, sélectionnez l’autoréglage créé et cliquez sur le bouton Édition. Les palettes passent en mode édition, et se parent alors de boutons à cocher dans un bandeau vertical situé sur la gauche des palettes. Les corrections actives de l’autoréglage sont indiquées en bleu, et les corrections inactives sont indiquées en gris (PC) ou en gris hachuré (Mac).

Éditeur d’autoréglages (version PC)

Palettes avec coches

Vous pourrez alors désactiver toutes les corrections que vous ne souhaitez pas conserver (par exemple, désactivez la correction de bruit si vous appliquez l’autoréglage sur des images prises à faible ISO).

Une fois vos corrections actives définies, cliquez sur « Appliquer », dans la palette d’Éditeur d’autoréglage. Votre autoréglage partiel est disponible dans le menu des autoréglages et prêt à être appliqué à vos images.

Note

Les autoréglages intégrés à DxO OpticsPro ne sont pas modifiables. Si vous souhaitez créer un autoréglage personnalisé à partir d’un autoréglage intégré, vous devrez alors le dupliquer pour pouvoir le modifier.

3- Pour aller plus loin…

Vous pouvez remplacer l’autoréglage par défaut DxO Standard, qui s’applique dès l’ouverture d’un dossier d’images, par un autre autoréglage.

Par exemple, si vous souhaitez un rendu des couleurs parfaitement neutre, vous pouvez choisir l’autoréglage Couleurs neutres. Si vous voulez utiliser cet autoréglage de manière automatique et permanente lors de l’ouverture d’une image dans DxO OpticsPro, voici comment procéder.

Note

Lors de la modification de l’autoréglage par défaut, c’est-à-dire si vous choisissez de ne pas garder l’autoréglage DxO Standard comme autoréglage par défaut, en le remplaçant par l’autoréglage de votre choix, ce changement n’affectera que les images que vous ouvrirez par la suite pour la première fois dans DxO OpticsPro. Toutes les images ayant déjà été ouvertes dans le programme garderont leurs réglages précédents.

Etape 1 : Ouvrez la fenêtre de Préférences.

Pour ouvrir la fenêtre de Préférences, cliquez sur le menu Edition > Préférences (PC) ou sur DxO OpticsPro 10 > Préférences(MAC).

Menu Préférences (PC)

Etape 2 : Modifiez l’autoréglage activé par défaut

Dans l’onglet Général, dans la section Paramètres de correction (PC) ou Autoréglage par défaut (MAC), deux menus déroulants affichent l’autoréglage activé pour les fichiers RAW et pour les images RGB (JPEG et TIFF). DxO Standard est l’autoréglage configuré par défaut. Choisissez l’autoréglage Couleurs neutres dans le ou les menus déroulants et cliquez sur OK.

Note

Bien entendu, vous pouvez choisir n’importe quel autoréglage comme autoréglage par défaut. Toutefois, même si les corrections sont réversibles, nous vous déconseillons d’utiliser un autoréglage artistique comme autoréglage par défaut. Ouvrez toutes vos images avec l’autoréglage DxO Standard ou Couleurs neutres par exemple, et utilisez les autoréglages créatifs uniquement au cas par cas.

Crédit photo : Olivier Lambolez