DxO PhotoLab

Recadrer ses photos avec DxO OpticsPro 9

En collaboration avec Christophe Gressin

Dans ce tutoriel, nous vous expliquerons comment recadrer vos images pour en améliorer la composition ou tenir compte en amont de contraintes techniques nécessitant un recadrage de votre image lors de la phase de développement.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

  • DxO Optics Pro 9, édition Standard ou Elite en fonction de votre boîtier.
  • Des photos, de préférence au format RAW

1- Le cadrage et la composition d’une image

Quelques définitions et principes

Les notions de cadrage et de composition sont évidemment liées mais restent deux aspects distincts pour faire une bonne photo.

Le cadrage définit le pourtour de l’image, la composition est l’organisation des différents sujets de votre photo ; l’un est donc au service de l’autre.

Le premier principe de composition est celui que l’on appelle la « règle des tiers » : imaginez deux lignes horizontales et deux lignes verticales qui découpent votre image en trois parts égales, respectivement horizontalement et verticalement : ce sont les lignes de force ; leurs intersections représentent les quatre points forts de l’image. On considère que les lignes, physiques ou virtuelles, ou les sujets, sont à positionner sur ces lignes ou ces points pour être mis en avant et apporter à votre photo un bon équilibre.

Le sens de lecture d’une photo est important à prendre en compte. Les occidentaux « lisent » du coin inférieur gauche au coin supérieur droit d’une photo ; aussi, nous trouverons plus naturel un regard orienté vers la droite que vers la gauche.

Outre cette direction générale, le regard sera guidé par les différentes lignes de l’image, physiques (un chemin, un cours d’eau, un mur) ou virtuelles (un regard, l’orientation d’un sujet comme une fleur) ; par ailleurs, le regard ne doit pas être « arrêté » par certains éléments, comme un mur ou une construction. Il est donc important que votre composition intègre ces éléments pour guider la lecture dans le sens choisi.

Le cadrage va donc consister à englober la composition et en définir les limites. Et si le format « standard » est le format du capteur 24×36, soit 2×3, il est tout à fait envisageable de choisir des formats alternatifs : le format carré (1×1), les formats panoramiques (2×1 ou 3×1) en sont des exemples.

Pourquoi recadrer en phase de développement ?

Nous utilisons des zooms, nous avons la possibilité de changer d’objectif… alors, pourquoi ne pas cadrer juste à la prise de vue ? Il y a plusieurs raisons à cela.

D’abord, on n’a simplement pas toujours le bon objectif ; ou, les viseurs des appareils étant souvent plus petits que le cadre du capteur, on enregistre des informations que l’on ne souhaite pas conserver.

On peut également changer d’avis : un cadrage qui paraissait pertinent à la prise de vue peut être modifié pour donner un meilleur résultat ou un autre rendu.

Cela peut être prémédité : lorsque l’on enregistre un panorama, que l’on prévoit un format carré, on sait à la prise de vue que l’on va recadrer son image pour obtenir le résultat escompté.

Enfin, certains outils nécessitent un recadrage : la correction des déformations de l’objectif, mais également des perspectives ou de la déformation de volume ; autant de corrections destructrices qui nécessitent un cadrage large à la prise de vue et un ajustement en phase de développement.

Voyons donc en pratique comment optimiser son recadrage avec DxO Optics Pro 9.

2- Recadrer ses photos

Etape 1 : Activez l’outil

L’outil de recadrage est le dernier de la palette Outils Essentiels :

Pour activer l’outil de Recadrage, cliquez sur le bouton  de l’outil.

Astuce

Pour un accès rapide, l’outil recadrage est également disponible dans la palette d’outils au-dessus de votre image.

Voici comment se présente votre fenêtre une fois l’outil activé :

Etape 2 : Réglez vos paramètres

Les paramètres de l’outil sont affichés en bas de page, sous la photo.

Choisissez d’afficher, ou pas, la grille permettant de visualiser les tiers de l’image pendant votre recadrage, en cochant ou décochant la case en regard de l’option Afficher la grille.

Ensuite, choisissez vos proportions en activant le menu déroulant Ratio de l’image.

Pour un recadrage au format de votre photo, choisissez l’option Conserver les proportions. Vous pouvez également opter pour un recadrage libre en sélectionnant Sans contrainte, ou choisir l’un des différents ratios prédéfinis.

Dans ce dernier cas, un recadrage automatique est proposé, pour prendre la partie la plus importante de votre image dans les proportions sélectionnées.

Voici ce que cela donne dans le cas d’un ratio 1:1 :

Etape 3 : Recadrez votre image

La solution la plus simple pour recadrer une image est de partir du cadrage initial et de le réduire. Pour cela, déplacer le pointeur de la souris dans un coin ou sur un bord de l’image sur l’une des « poignées » qui se trouve à chaque angle et au centre de chaque bord ; celui-ci prendra alors l’aspect d’une double flèche dans la direction du mouvement à faire pour effectuer l’opération.

Par exemple, si vous amenez le pointeur sur un bord latéral, vous aurez le curseur suivant :  ; dans l’angle supérieur droit, vous aurez ceci :  .

Ainsi, en réduisant la taille de l’image en partant du bord latéral droit, vous pourrez par exemple obtenir ceci :

Note

L’illustration ci-dessus est faite avec l’option Conserver les proportions ; vous constatez que, de ce fait, réduire la longueur de l’image réduit simultanément la hauteur, avec un impact réparti entre le haut et le bas de l’image. La réciproque (réduction répartie de la longueur lorsque vous en réduisez la hauteur) est également vraie.

Plutôt que de modifier le cadrage original, vous pouvez également choisir de le redéfinir. Pour cela, placez votre curseur en-dehors de l’image, proche de l’un des bords du cadrage que vous souhaitez obtenir ; le curseur prend alors cette aspect :  .

Cliquez et tirez vers l’image pour définir le nouveau cadrage.

Etape 4 : Positionnez correctement le nouveau cadre

La partie de l’image qui reste dans le nouveau cadre apparait normalement, la partie qui sera tronquée est légèrement estompée. Lorsque vous passez le curseur sur l’image, celui-ci prend cette forme :  .

En cliquant, vous pouvez alors déplacer le cadre pour le positionner correctement.

Astuce

Aidez-vous de la grille pour positionner correctement votre sujet par rapport à la règle des tiers

Etape 5 : Ajustez la taille de votre cadre

Vous pouvez également modifier les dimensions du cadre ; pour cela, positionnez le curseur de la souris sur l’une des poignées du nouveau cadre (à chaque angle et au milieu de chaque bord) et étirez ou diminuez le cadre.

Vous pouvez également définir un nouveau cadre en cliquant en dehors du cadre, comme pour la troisième étape.

Enfin, vous pouvez également modifier en cours de route les proportions ; le cadre s’ajustera alors automatiquement.

Etape 6 : Validez votre cadrage

Cliquez sur le bouton Fermer en bas à droite de l’image pour valider vos changements.

Le bouton Réinitialiser permet de revenir au cadrage d’origine.

3- Le recadrage lié à la correction des perspectives ou la déformation de volume

Lorsque vous utilisez les outils de correction des perspectives, vous êtes amenés à recadrer votre photo du fait de l’application des outils. Vous pouvez laisser DxO Optics Pro le gérer ou influer manuellement sur le résultat.

Etape 1 : Corrigez les perspectives

Nous allons ici utiliser la fonction de correction des parallèles. Pour cela, sélectionner l’outil correspondant dans la barre d’outils via le bouton  ; sur l’image du haut, positionnez les deux droites repères sur chacune des arêtes du mur. Vous pouvez pré-visualiser le résultat sur l’image du dessous.

Rendez l’aspect un peu plus naturel en réglant le curseur Haut/Bas : ici, réglez-le sur la valeur +20.

Vous constatez qu’un recadrage est nécessaire du fait de cette correction.

Etape 2 : Recadrez automatiquement

DxO Optics Pro vous propose un recadrage automatique lors de ce type de correction. Pour cela, dans la palette de l’outil recadrage, ouvrez le menu déroulant Correction et choisissez Auto, basé sur Perspective/Horizon

La correction est alors automatique :

Il est bien sûr possible de procéder à un recadrage manuel en suivant les étapes décrites dans le chapitre précédent.

4- Pour aller plus loin : le recadrage libre

Nous vous avons présenté l’outil de recadrage selon des ratios prédéfinis standard mais, même si ce n’est pas recommandé, vous pouvez recadrer librement vos images.

Surtout, lorsque vous appliquez l’un des outils de correction des perspectives et que vous n’avez pas cadré assez large pour permettre l’application des outils sans perte sur votre sujet, vous pouvez vouloir recadrer au-delà de la correction automatique et conserver ces parties noires, que vous pourrez ensuite recomposer à l’aide d’outils comme Adobe® Photoshop® ou Adobe® Photoshop® Elements®.

Pour plus d’information sur ce type d’opération, nous vous recommandons la lecture du tutoriel dédié, qui vous fournira plusieurs méthodes pour recadrer manuellement vos images suite à vos corrections.

Crédits photos : Christophe Gressin