DxO PhotoLab

Réussir ses photos de nuit avec DxO OpticsPro 9

En collaboration avec Christophe Gressin

Dans ce tutoriel, nous allons vous montrer comment réussir vos photos de nuit : après quelques conseils sur la prise de vue, vous apprendrez à optimiser les résultats grâce à DxO Optics Pro 9 : adapter la balance des blancs, ajuster l’exposition, définir la couleur, puis régler les détails comme le traitement du bruit et du contraste.

Pour suivre ce tutoriel, vous avez besoin de :

• DxO Optics Pro 9, édition Standard ou Elite en fonction de votre boîtier.
• Des photos de préférence au format RAW.

1- Photographier la nuit

La photo de nuit se pratique de préférence avant la nuit noire, au moment appelé « heure bleue » ; c’est le moment qui dure une petite demi-heure que l’on appelle « entre chien et loup » : le soleil est couché mais la nuit n’est pas encore noire (ou le matin, lorsque le jour se lève mais que le soleil n’est pas encore sorti de l’horizon). L’intérêt de privilégier ce moment est d’avoir de la matière dans le ciel, de belles couleurs, et plus de luminosité que par nuit noire.

Pour réussir une photo de nuit, nous recommandons les réglages suivants :

  • Choisissez la sensibilité la plus basse de votre boîtier.
  • Travaillez sur trépied car les temps de pose sont généralement assez longs.
  • Réglez la balance des blancs en mode automatique.
  • Choisissez la mesure d’exposition matricielle (en cas de fortes sources lumineuses, la mesure pondérée centrale pourra être plus avantageuse).
  • Fermez le diaphragme de l’objectif pour avoir une profondeur de champ en rapport avec votre scène.

Si vous travaillez à main levée, vous devrez augmenter la sensibilité pour pouvoir réduire le temps de pose. Dans ce cas, en particulier avec un éclairage urbain, la balance des blancs vire rapidement vers des teintes orangées. Vous devrez alors régler manuellement la balance des blancs, ou la corriger en post-traitement. Vous risquez également une augmentation du bruit numérique.

2- Les couleurs et l’exposition

2.1 – Appliquez les corrections de base

L’autoréglage DxO Standard applique un ensemble de corrections adaptées à votre image dés lors que vous l’ouvrez dans DxO Optics Pro.

2.2 – Réglez la balance des blancs

Vous pouvez régler manuellement la température grâce au curseur dédié : plus vous augmentez la valeur plus les couleurs seront chaudes, plus vous la diminuez plus les couleurs seront froides. Ici, réglez le curseur entre 3800K et 3900K.

Note

Pour en savoir plus sur le réglage de la balance des blancs, vous pouvez consulter notre tutoriel en cliquant sur le lien suivant.

2.3 – Ajustez l’exposition

Pour récupérer plus de détails dans votre image, utilisez la fonction DxO Smart Lighting, qui permet de corriger les hautes et les basses lumières. Plusieurs réglages d’intensité sont possibles, ainsi qu’un réglage manuel pour plus de précision.

Les photos de nuit présentent de forts contrastes entre les sources de lumière tels les éclairages publics et les zones que ces derniers ne peuvent pas éclairer. Nous vous recommandons donc pour cet exemple d’aller légèrement au-delà de la correction par défaut, et de régler manuellement le curseur à 80.

Pour finaliser le réglage de l’exposition, nous allons utiliser la palette Tonalité sélective.

Chaque curseur vous permet de corriger l’exposition sur l’une des zones de l’image. Pour accentuer les hautes lumières, assombrir des zones claires et donner de la matière dans les zones sombres, vous allez agir sur les curseurs correspondants : diminuez les Hautes lumières à -40 et les Tons moyens à -15, remontez les noirs à +10.

A ce stade, l’histogramme est plus équilibré : par rapport à l’histogramme de l’image d’origine, on constate qu’il s’est décalé sur la droite, indiquant que l’image a été éclaircie et les basses lumières récupérées ; la partie droite de l’histogramme est légèrement resserrée à gauche, indiquant que nous avons également récupéré des informations dans les hautes lumières.

2.4 – Corrigez les couleurs

Pour corriger les couleurs, utilisez la palette TSL, qui permet d’ajuster précisément toutes les couleurs.

Pour chaque canal proposé, ou pour l’ensemble des canaux, vous pouvez ajuster les 3 paramètres de réglage des couleurs :

  • Le curseur Teinte permet de modifier la couleur du canal sélectionné.
  • La Saturation modifie l’intensité de la teinte sélectionnée.
  • La Luminance permet d’éclaircir ou d’assombrir les zones aux couleurs correspondantes.

Ici, nous allons augmenter la luminance du canal Jaune à 70 afin d’éclaircir la teinte des reflets dans l’eau.

2.5 – Appuyez le contraste

Pour un rendu plus prononcé, vous pouvez renforcer le contraste. Augmentez le contraste à 25 et le microcontraste à 55. L’image obtient tout de suite une dynamique plus marquée.

Après ces corrections, vous retrouvez une image plus prononcée et retranscrivant mieux la scène photographiée.

Info

Pour les photos faites avec des temps de pose assez lents, certains pixels morts peuvent apparaître sur vos images. DxO Optics Pro propose une correction automatique des pixels morts, disponible dans les Réglages avancés de la palette Bruit RAW. N’oubliez pas d’appliquer cette correction si vos photos présentent des pixels morts.

3- Traitement du bruit et réglage du microcontraste

La qualité des appareils photo modernes permet de prendre des photos de nuit sans trépied avec peu de perte de qualité. Grâce à DxO Optics Pro, vous pourrez corriger les quelques défauts que cela génèrera sur l’image. Pour illustrer cela, nous allons choisir une autre image.

A l’ouverture de l’image dans DxO Optics Pro, l’autoréglage « DxO Standard » sera automatiquement appliqué.

3.1 – Réglez la balance des blancs

Utilisez l’outil Pipette  de la sous-palette Balance des blancs RAW :

Une fois l’outil sélectionné, cliquez dans l’image de gauche sur une zone dont la teinte servira de gris de référence. L’image de droite affichera le résultat. Ici, nous choisissons le bas des marches du temple, dans la partie gauche :

Vous pouvez ajuster le résultat en agissant sur les curseurs Température de couleur et Teinte ; pour réchauffer les couleurs de l’image, choisissez une Température de couleur autour de 5100 K et une Teinte de -25.

3.2 – Corrigez le bruit

Nous allons ajuster la correction du bruit grâce à la palette Bruit RAW.

DxO Optics Pro permet de corriger aussi bien le bruit de luminance, dont la structure ressemble à celle du grain argentique et dépend de votre boîtier, que le bruit de chrominance, qui apparait sous forme d’amas de pixels colorés, généralement verts et magenta.

Pour bien visualiser le résultat de ces corrections, commencez par zoomer à 100%.

Lorsque vous avez appliqué la correction par défaut au tout début du traitement de votre image, DxO Optics Pro a calculé une correction automatique de ce bruit.

Vous pouvez revoir cette correction manuellement. Si vous préférez un rendu plus « lisse », vous pouvez augmentez les curseurs pour renforcer la correction. Au contraire, vous pouvez choisir de diminuer les curseurs pour conserver un peu de bruit et ne pas trop aplatir les détails de l’image.

Voici des zooms 100% avec différents réglages de correction:

ORIGINAL (sans correction)

CORRECTION PAR DEFAUT (Luminance: 40)

CORRECTION RENFORCEE (Luminance: 80)

Note

Pour en savoir plus sur la correction du bruit, vous pouvez consulter notre tutoriel en cliquant sur le lien suivant.

3.3 – Réglez le microcontraste

Le curseur microcontraste vous permet d’amplifier les détails fins et ainsi renforcer l’impression de netteté ou de « piqué » ; dans notre exemple, il restituera à l’image le « piqué » perdu lors de la correction du bruit.

Réglez le curseur microcontraste sur une valeur intermédiaire pour obtenir un résultat satisfaisant ; ici, nous choisirons la valeur 50.

Redressez l’horizon puis comparez la photo avant et après traitement pour vous rendre compte des corrections effectuées.

4- Pour aller plus loin : corrections avancées et créatives

Certaines photos prises de nuit se prêtent parfaitement au traitement noir et blanc. La seconde photo présentée dans ce tutoriel pourrait donner un résultat intéressant.

Nous vous recommandons pour cela de reprendre globalement les mêmes réglages en appliquant en plus l’autoréglage partiel « Général- Noir et Blanc », puis de jouer avec la palette Tonalité sélective. Vous pouvez aussi augmenter le microcontraste pour retrouver encore plus de textures sur l’eau et donner plus de matière aux tours éclairées.

Photos credits: Hector Martinez